Accueil Développement durable Le Gabon interdit officiellement la déforestation

Le Gabon interdit officiellement la déforestation

Pixabay - Free-Photos

Le Gabon est le premier pays d’Afrique à interdire la déforestation. Pour l’aider dans cette noble tâche, le pays a besoin d’aide, et des fonds internationaux ont été débloqués pour soutenir l’initiative. Le pays africain peut notamment compter sur la Norvège qui a débloqué 136 millions d’euros.

Une initiative symbolique

L’Amazonie part en fumée et a déforestation risque de réduire à néant le poumon de la Terre. Pour éviter de ne pas commettre les mêmes erreurs, le Gabon, qui est un territoire envahi par les forêts, a décidé de prendre une mesure inédite. En effet, le Gabon a choisi d’interdire officiellement la déforestation.

Pour l’aider dans cette immense mission, des fonds internationaux vont être débloqués. La Norvège notamment a décidé de donner 136 millions d’euros pour valoriser cette initiative. Il faut savoir que le Gabon est recouvert à près de 90 % de son territoire par la forêt tropicale d’Afrique centrale

Un accord historique

Cet accord vise à renforcer la préservation et la conservation de cette immense forêt considérée comme le second poumon de la Terre. La faune et la flore présentes au sein de cette forêt sont d’une valeur incommensurable. On y retrouve notamment 60 % de la population des éléphants de forêts. C’est une énorme avancée, et il faut espérer que les autres pays d’Afrique auront envie de suivre le même chemin.

Le Président du Gabon, Ali Bongo Ondimba a fait de la lutte contre la déforestation une priorité. Il a d’ailleurs nommé à la tête du ministère des Forêts un scientifique Britannique appelé Lee White, qui est extrêmement strict dans sa lutte contre la déforestation et le réchauffement climatique. Aucun doute, le Gabon veut devenir exemplaire, et c’est plutôt bien parti.

On ne peut que saluer l’initiative gabonaise et le soutien norvégien dans cette noble cause. Bravo !

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here