Accueil Droits des animaux 86 tigres morts en Thaïlande après des années de maltraitance

86 tigres morts en Thaïlande après des années de maltraitance

Pixabay - Pexels

Encore une histoire de maltraitance animale qui fait froid dans le dos. On sait que la Thaïlande est loin d’être exemplaire en matière de bien-être animal. Et la preuve encore une fois… 147 tigres avaient été récupérés après avoir été maltraités, et malheureusement 86 d’entre eux sont morts.

Une maltraitance terrible

Les tigres appartenaient à un temple de Thaïlande appelé Wat Pha Luang Ta Bua. Les animaux étaient exposés et servaient d’attraction touristique. Les visiteurs avaient ainsi la possibilité de se faire prendre en photo avec les tigres. En outre, les animaux faisaient des spectacles. Les autorités publiques avaient pointé du doigt la maltraitance.

Le gouvernement thaïlandais avait alors décidé de confisquer les 147 tigres du temple il y a trois ans. Malheureusement, 86 d’entre eux sont décédés. Voici ce qu’on a notamment pu lire dans le communiqué officiel : « Le Département Thaïlandais des Parcs nationaux, de la faune sauvage et de la conservation des plantes a déclaré que les animaux sont finalement morts de paralysie du larynx, un trouble respiratoire viral vraisemblablement exacerbé par le système immunitaire faible de ces animaux. » Il faut savoir que la plupart de ces animaux étaient consanguins.

Des conditions de vie dégradantes

Une enquête avait été menée en 2007 dans le temple et Sybelle Foxcroft, en charge des investigations, avait alors constaté que les tigres vivaient dans des conditions dégradantes. Ces conditions de vie avaient des conséquences sur leur santé, et les animaux souffraient notamment de déficience neurologique.

Voici notamment ce que cette femme avait raconté : « J’ai écrit publiquement à propos d’un tigre et j’étais sur le point de supplier le Temple du Tigre de l’aider, mais ils ont toujours ignoré mes alertes et ont dit que les tigres allaient bien. Ils étaient loin d’aller bien et je savais qu’ils finiraient par agoniser. » Il aura fallu quasiment 10 ans aux autorités pour finalement confisquer les animaux. Ce qui est positif dans toute cette histoire, c’est qu’il n’y a plus de tigres dans ce temple…

Source :

20 Minutes

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here