Accueil Développement durable Ce milliardaire dépense 98 % de sa fortune pour sauver la Planète

Ce milliardaire dépense 98 % de sa fortune pour sauver la Planète

Pixabay - annca

Certains sont prêts à tout pour tenter de sauver la Planète et agir pour sauvegarder l’environnement. Et heureusement qu’il y a des personnes aussi engagées ! La preuve avec le milliardaire Jeremy Grantham, une légende de Wall Street, qui débourse des fortunes pour préserver l’environnement. Il accorde 98 % de sa fortune pour la bonne cause.

Une fortune colossale

Jeremy Grantham a accumulé une fortune colossale au cours de sa vie. C’est un milliardaire américain qui est célèbre outre-Atlantique. Mais il a décidé de faire quelque chose de bien de son argent. En effet, il débourse des sommes astronomiques pour lutter contre le réchauffement climatique ou encore pour sauver les espèces en voie d’extinction.

L’homme, la légende de Wall Street et fondateur de Grantham Mayo Van Otterloo (GMO), vient officiellement d’annoncer qu’il allait consacrer 98 % de sa fortune pour agir et préserver l’environnement. Ce sont des dons colossaux, mais il va consacrer 1 milliard de dollars au climat. Il a expliqué : « C’est impressionnant de voir à quel point les gens ne sont pas effrayés par les choses effrayantes qui risquent de leur arriver. »

Un sujet important

Le milliardaire est notamment très sensible à la crise climatique, et estime qu’il faut agir dès maintenant avant qu’il ne soit trop tard : « Le risque environnemental est le seul qui a 100 % de chance d’arriver. Et c’est paradoxalement le seul dont Wall Street se fiche ! » Il souhaite également sensibiliser la classe politique américaine pour accélérer la transition vers les énergies propres.

C’est donc un engagement très fort de la part du milliardaire qui promet de consacrer quasiment toute sa fortune pour la bonne cause. C’est un geste louable qui permet de défendre officiellement l’environnement et de passer à la vitesse supérieure en envisageant des investissements importants. On ne peut que féliciter Jeremy Grantham pour cet engagement assez incroyable.

Source :

Les Echos

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here