Accueil Droits des animaux L’homme aurait modifié le cerveau des chiens au fil des siècles

L’homme aurait modifié le cerveau des chiens au fil des siècles

Pixabay - sdnet01

L’homme aurait au fil des siècles modifié le cerveau des chiens en créant de nouvelles races. C’est une étude très sérieuse qui démontre que le cerveau de nos fidèles compagnons n’a plus rien de naturel et que ces modifications ont des retentissements sur la santé des animaux.

De trop nombreuses races de chiens

Il existe aujourd’hui des multitudes de races de chien qui n’ont absolument rien de naturel. En effet, le beagle, le husky, le chihuahua ou le spitz nain… sachez que vous n’en trouverez jamais à l’état sauvage. C’est l’homme qui a créé ces races. Or, il a du même fait modifié le cerveau des animaux.

Ce sont des chercheurs de l’Université de Harvard aux Etats-Unis qui se sont intéressés à ce sujet original. Erin Hecht, neuroscientifique et responsable de cette étude, a ainsi déclaré : « Cela montre à quel point les humains modifient le monde qui les entoure. » Et ce n’est pas une bonne nouvelle évidemment.

Le cerveau des chiens

Les chercheurs ont étudié le cerveau de 63 chiens qui appartiennent à 33 races différentes. La forme et la taille du cerveau varient évidemment. Mais le problème, c’est la façon dont le cerveau est constitué. Car il n’a rien de naturel et il est prouvé qu’il a été modifié au fil des siècles, à force de faire des mélanges et des expériences.

Les neuroscientifiques ont découvert des variations neuroanatomiques significatives entre les races de chiens. Certains d’entre eux semblent avoir un cerveau travaillé pour tenir compagnie à l’homme, et ont donc été modifié dans leur nature même. C’est un constat affligeant qui prouve en effet que l’homme modèle des animaux pour en faire ce qu’il veut. Ce qui n’est pas dans la normalité, loin de là.

Cette étude fait réellement réfléchir sur l’implication de l’être humain dans la nature… A méditer…

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here