Accueil Droits des animaux 200 personnalités s’engagent contre l’élevage intensif

200 personnalités s’engagent contre l’élevage intensif

Pixabay - MabelAmber

Près de 200 personnalités ont soutenu une tribune parue dans le journal le Monde jeudi dernier. Ces dernières ont choisi d’interpeller des élus afin d’interdire l’élevage intensif. Ils soulignent notamment les problèmes d’ordre sanitaires, environnementaux ou encore éthique. Et si ça faisant enfin avancer les choses ?

Mettre fin à l’élevage intensif

Ces dernières années, nombreux sont ceux à avoir découvert l’horreur de l’élevage intensif. En effet, les vidéos se sont multipliées, et la maltraitance animale est devenue une douloureuse réalité pour bon nombre d’entre nous. Les pratiques sont décriées notamment pas la désormais célèbre association L214.

Plus de 200 personnalités ont décidé de s’unir à cette association dans une tribune qui vient d’être publiée dans le journal le Monde. Des acteurs comme Pierre Niney et Isabelle Adjani, l’humoriste Laurent Baffie ou encore le réalisateur Yann Arthus-Bertrand ont interpellé les pouvoirs publics, demandant notamment une transition agricole et alimentaire.

Dénoncer la maltraitance animale

Dans cette tribune, nous pouvons notamment lire la chose suivante : « Nous, citoyennes, citoyens, organisations, conscients des enjeux éthiques, environnementaux, sanitaires et sociaux, ne voulons plus des élevages intensifs et industriels qui confinent les animaux dans des bâtiments fermés, dans des cages, dans des bassins en béton, les forçant à vivre dans des conditions de promiscuité extrêmes. » Selon eux, l’élevage intensif provoque en plus des déséquilibres économiques et sociaux.

Il s’agit d’une urgence climatique, éthique et environnementale qui engage en outre la santé publique. Les signataires exigent des mesures concrètes et rapides. Il est temps de respecter les animaux et de faire en sorte que l’élevage intensif soit entièrement repensé.

Cette tribune a reçu un très bel accueil de la part du public. Ce n’est qu’un début, il faut poursuivre le combat pour avoir gain de cause. Bravo !

Source :

PositivR

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here