Accueil Pollution de l'eau Les eaux contaminées de Fukushima bientôt rejetées dans le Pacifique ?

Les eaux contaminées de Fukushima bientôt rejetées dans le Pacifique ?

Les autorités japonaises sont en train de prendre une décision qui serait tout simplement catastrophique pour l’environnement. En effet, l’idée serait d’autoriser le rejet contrôlé des eaux contaminées de Fukushima dans l’océan Pacifique. Une stratégie qui semble tout simplement hallucinante !

La catastrophe nucléaire

En mars 2011, le site de Fukushima au Japon était victime d’une catastrophe nucléaire d’ampleur inédite. Depuis, le site demeure inhabité, car il est toujours hautement radioactif. On ne sait pas vraiment quel est à ce jour le niveau de dangerosité de Fukushima. Mais il faut savoir que chaque semaine, ce sont 1 400 tonnes d’eau radioactive qui sont récupérées dans les sols. Elle est stockée dans des réservoirs.

Malheureusement, la solution atteint ses limites. Que fait de cette eau radioactive ? Il faut absolument trouver une solution rapide et surtout peu coûteuse. Car d’ici trois ans, la société Tepco qui est chargée de l’exploitation de la centrale, ne pourra plus entreposer ces eaux polluées. En effet, il n’y aura plus de place. Le gouvernement japonais doit trouver une idée.

Des eaux polluées et toxiques

Le gouvernement japonais envisage très sérieusement d’autoriser le rejet de plus d’un milliard de litres d’eau contaminée dans l’océan Pacifique. Cette possibilité est évoquée depuis plusieurs années, mais les ONG environnementales sont évidemment contre la solution. En effet les courants marins pourraient dévier les eaux polluées et contaminer une grande partir de l’océan !

Malheureusement, il n’existe aucune solution actuellement pour décontaminer les eaux radioactives. Il semble donc que le rejet contrôlé dans l’océan soit la solution la plus adaptée à l’heure actuelle. Du moins selon les experts nucléaires japonais…

Une telle solution apparaît comme aberrante ! On connaît en effet les effets dévastateurs de la radioactivité. Il serait terrible qu’une telle décision soit prise, même si pour l’instant, aucune autre possibilité n’est évoquée… Quel drame pour notre Planète…

Source :

L'Express

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here