Accueil Réchauffement Climatique Afrique : des incendies ravagent le continent

Afrique : des incendies ravagent le continent

afrique
Crédit photo : Ricardo Gomez Angel - Unsplash

L’Amazonie est actuellement ravagée par les flammes et attire l’attention du monde entier sur une situation plus que catastrophique. Mais en Afrique aussi, les incendies détruisent tout sur leur passage. 

Des incendies frappent dans le monde entier 

À travers la publication d’une carte déroutante, la NASA souhaite informer le monde entier sur l’état actuel des incendies qui font rage. En République démocratique du Congo, Angola, Zambie, Mozambique, Tanzanie et Madagascar, de multiples incendies se déchaînent et détruisent tout. On constate alors rapidement que la situation sur le continent est au moins aussi préoccupante que celle de l’Amazonie, si ce n’est plus. 

70 % des terres brûlées se situent en Afrique – Crédit photo : Almos Bechtold – Unsplash

En effet, l’ESA (agence spatiale européenne) souligne le fait que 70 % des terres brûlées dans le monde se situent en Afrique subsaharienne. Et ces mêmes incendies seraient à l’origine de 25 à 35 % des émissions de gaz à effet de serre ! D’où proviennent-ils ? 

Un phénomène fréquent en Afrique à cette époque de l’année 

Alors, pourquoi ce phénomène ne semble-t-il inquiéter personne ? Simplement parce que cette situation a quelque chose d’habituel. En effet, l’agence spatiale américaine explique que les incendies sont courants dans cette partie du monde, et à cette époque de l’année. La sécheresse ou les dérèglements climatiques ne sont pas à l’origine de ces feux. Il s’agit en réalité de l’agriculture qui emploie ce que l’on appelle « la technique de brûlis », qui consiste à couper et brûler les végétaux pour former une couche de cendre censée fertiliser les terres. 

Incendies
Les incendies génèrent des émissions de gaz à effet de serre – Crédit photo : Hu Chen – Unsplash

Or, cette technique traditionnelle peut avoir un effet pervers lorsqu’elle est mal maîtrisée, et s’emballer avec les vents. De terribles incendies débutent alors. Ce sont d’immenses surfaces de forêts tropicales qui sont perdues chaque année pour cette seule raison. Et la technique du brûlis est elle aussi utilisée en Amazonie.

Source :

francetvinfo

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here