Accueil Découvertes en cuisine Des traces de sécrétions d’insectes découvertes dans les glaces…

Des traces de sécrétions d’insectes découvertes dans les glaces…

Pixabay - Bennian

L’été, on se régale les papilles avec des glaces. C’est la saison idéale pour se rafraîchir et se faire plaisir. Mais un communiqué rédigé par l’organisation Foodwatch risque de vous dégoûter de ces délicieuses sucreries estivales…

Des additifs par centaines

Tout au long de l’année, vous faites attention à ce que vous mangez et souvent, vous menez une guerre sans merci aux additifs. Mais l’été, vous mangez des glaces, comme la plupart des Français rassurez-vous. Toutefois, vous ignorez souvent la composition de ces glaces. Et il y a de nombreux produits chimiques et additifs qui les composent.

En effet, l’association de défense de droits des consommateurs Foodwatch a étudié les ingrédients utilisés dans les glaces et s’est notamment intéressée à plusieurs marques différentes. Or, il apparaît que les étiquettes ne sont pas toujours informatives pour le consommateur. Ainsi par exemple, on retrouve du E450, c’est-à-dire des diphosphates. Il se trouve qu’en 2013, l’Autorité européenne de sécurité des aliments (EFSA) alertait sur les risques pour la santé, notamment cardiovasculaires, d’une surconsommation de phosphates, et notamment le E450…

Des traces d’origine animale

Les additifs ne sont pas la seule problématique. En effet, l’organisation a également détecté des traces cachées d’origine animale. En plus de l’huile de palme, Foodwatch a découvert des traces de sécrétions d’insecte. Il s’agit du shellac, un agent d’enrobage issu d’une cochenille asiatique. C’est une technique employée dans l’agroalimentaire pour protéger les aliments de la perte d’arôme et de saveur.

Certes, le shellac ne représente pas de danger pour la santé humaine, mais les végétariens ne seront pas ravis de découvrir cet ingrédient. De même, le E120, colorant issu des cochenilles, est présent dans plusieurs glaces pour enfants. C’est ce dernier qui donne une couleur rouge aux aliments et aux bonbons notamment. Il faut savoir que ce colorant présente un fort potentiel allergénique, et que l’Autorité européenne de sécurité des aliments (EFSA) recommande d’éviter d’en consommer.

Drôles de surprises donc dans les glaces…

Source :

Foodwatch

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here