2020 sera assurément une année charnière pour la voiture électrique. Pas moins de 20 modèles de divers constructeurs sont attendus pour être officialisés dans un marché qui fait de plus en plus grise mine aux véhicules thermiques. Désormais tourné vers les véhicules à propulsion non polluante, Volvo lança en 2014 sa filiale Polestar. Après une première version de sa berline 100 % électrique au succès mitigé, le suédois prépare activement la relève. La Polestar 2 est attendue en 2020.

Polestar 2 : quoi de neuf sous le capot ?

D’importants changements devraient être opérés au sein de la Polestar 2. Sur le plan multimédia déjà il s’agira du premier véhicule au monde à embarquer les services Google Maps, Google Assistant et Google Play Store au travers d’un Bundle spécialement conçu pour les voitures électriques.

On devrait également retrouver dans l’habitacle un proéminent écran de 11 pouces qui servira de planche de gestion multimédia et commandes de base du véhicule.

L’habitacle de la Polestar 2 – Crédits photo : YouTube

Sous le capot en revanche la mise à jour serait moins douce, puisqu’il est question désormais de hautes performances. Il est en effet question désormais de deux moteurs électriques disposés de part et d’autre des tambours de roues de l’essieu avant.

Ces derniers développeraient pas moins de 408 chevaux et 660 Nm de couple. Sur route la voiture serait très agressive, pouvant passer le 0 à 100 km/h en 5 secondes seulement aidée de sa transmission intégrale AWD.

Toutefois, c’est la rocambolesque autonomie de 500 km qui fait déjà songer à une véritable alternative viable au Model 3 de Tesla.

Le Tesla Model 3 en ligne de mire

Bien que Polestar soit une marque à vocation grand luxe, la cible concurrentielle de sa prochaine berline n’est autre que le Model 3 de Tesla. Il s’agit désormais de l’ennemi à abattre pour bon nombre de constructeurs, dont Peugeot et sa 508 électrique en cours de gestation.

Il faudra compter presque 60 000 euros pour cette petite bombe électrique, qui sera produite en Chine (Volvo est désormais une société suédoise mais à capitaux 80 % chinois) et distribuée en Europe et en Amérique.

Source :

Neozone

Ne ratez pas l'actualité du monde de demain grâce à la newsletter envoyée chaque mardi. Vous allez adorer !


LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici