Accueil Pollution de l'eau Pollution de l’eau : une crise mondiale et sans précédent

Pollution de l’eau : une crise mondiale et sans précédent

Crédit photo : Luemen Carlson - Unsplash

Le 20 août dernier, la Banque mondiale publiait un rapport alarmant dans lequel elle souligne la présence de microplastiques, de métaux lourds et de nitrates dans l’eau. Tous les pays du monde sont concernés par cette forme de pollution de l’eau. 

Tous les pays concernés par la pollution de l’eau 

C’est la conclusion du rapport publié il y a quelques jours par la Banque mondiale. Les nitrates, les microplastiques et les métaux lourds sont présents partout. Et cette crise serait largement sous-estimée. En effet, 80 % des eaux usées ne sont pas traitées avant d’être rejetées dans l’environnement. Dans certains pays, ce chiffre peut même monter jusqu’à 95 %. 

pollution de l'eau
La pollution de l’eau à l’origine d’une crise mondiale – Crédit photo : Imani – Unsplash

D’autre part, le rapport souligne aussi la présence d’azote dans l’eau, qui se transforme par la suite en nitrates. Or, ingérer des nitrates par le biais de l’eau potable génère un manque d’oxygène important dans le sang. Et pour les nourrissons, cela peut être mortel. Une autre étude menée en Inde, au Vietnam et en Afrique démontre également que les enfants qui ont ingéré des nitrates au cours de leurs premières années de vie grandissent moins que les autres. 

Les eaux embouteillées gorgées de microplastiques 

Le rapport de la Banque mondiale souligne un autre problème d’envergure : la pollution aux microplastiques. En effet, les scientifiques en ont détecté dans 80 % des sources naturelles, 93 % des eaux en bouteilles et 81 % dans les eaux du robinet. On ignore toujours à partir de quel seuil ces polluants sont néfastes pour la santé. 

L’eau du robinet contient des polluants – Crédit photo : Sasikan Ulevik- Unsplash

Par ailleurs, la salinité des eaux dans certaines zones côtières inquiète également. Dans certains pays, l’eau salée serait responsable de 20 % de la mortalité infantile. L’institution de développement estime qu’il est important de mesurer la qualité de l’eau et de publier les résultats, afin d’informer les populations. Il est urgent d’investir dans le traitement des eaux.

Source :

francetvinfo

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here