Accueil Santé Les lobbies ont-ils eu raison de l’Agence américaine de protection de l’environnement...

Les lobbies ont-ils eu raison de l’Agence américaine de protection de l’environnement ?

Pixabay - wuzefe

Mauvaise nouvelle pour les défendeurs de l’environnement. En effet, l’Agence américaine de protection de l’environnement (EPA) a fait une terrible annonce cette semaine. Dorénavant, les étiquettes sur les produits contenant du glyphosate qualifiant la substance de cancérigène ne seront plus approuvées car cette information est trompeuse.

Une triste nouvelle

Mais que s’est-il passé ? Il semblerait que les lobbies aient été plus influents que nous ne le pensions au départ. En effet, jeudi dernier, l’Agence américaine de protection de l’environnement a fait une annonce pour le moins surprenante. Les étiquettes des produits contenant du glyphosate qualifiaient la substance de cancérigène : dorénavant, c’est interdit, cette mention était considérée comme trompeuse par les autorités.

Le géant de l’agrochimie Monsanto, qui a été racheté par Bayer en 2018, doit être ravi. Les poursuites en justice concernant l’herbicide Roundup se multiplient pourtant. Mais les autorités américaines ont pris leur décision. Elles affirment s’être basée sur les conclusions du Centre international de recherche sur le cancer de l’Organisation mondiale de la santé…

Une fausse information

Selon l’Agence américaine de protection de l’environnement, il est faux d’affirmer que ces produits sont cancérigènes. Pourtant, cette année, l’entreprise Bayer a été déclarée coupable des accusations portées par Edwin Hardeman, plaignant ayant contracté un cancer de la lymphe. Il en est de même avec l’affaire Dewayne Johnson, jardinier ayant contracté un cancer incurable du système lymphatique après avoir utilisé leur herbicide.

Actuellement, le groupe Bayer serait visé par près de 19 000 requêtes aux Etats-Unis. Le pesticide est banni dans plusieurs pays de monde. Et depuis le 2 juillet, il est également interdit en Autriche : c’est le premier pays européen à bannir le pesticide.

Pourquoi cette décision de la part de l’Agence américaine de protection de l’environnement ? Il faut croire que les lobbyistes ont vraiment très bien fait leur travail… Quelle tristesse.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here