Accueil Alimentation Composer son assiette pour préserver la planète

Composer son assiette pour préserver la planète

assiette
Crédit photo : Vishang Soni - Unsplash

Le plus récent rapport du Giec stipule que nous devons changer notre alimentation sans plus tarder pour sauver la planète. Alors, comment composer une assiette savoureuse et capable de préserver l’environnement ? 

Notre consommation de viande détruit la planète 

87 kilogrammes de viande correspondent à la consommation moyenne et annuelle de viande d’un Français. Cela représente 240 grammes par jour. En dix ans, cette consommation a baissé de 12 %. Le problème, c’est qu’elle est toujours trop importante et au niveau mondial, elle ne fait qu’augmenter au fil des années !

La viande doit sortir de notre alimentation – Crédit photo : Becca Tapert – Unsplash

Selon les experts du Giec, nous consommons (et produisons) beaucoup trop de viande. Une grande partie de cette production est gaspillée, tandis que l’autre est consommée sans réel besoin, mais par plaisir. Et la viande est une industrie polluante et gourmande en ressources. La planète a besoin que nous modifiions nos habitudes : alors, que peut-on mettre dans notre assiette ? 

Mettre plus de fruits, légumes et céréales dans l’assiette

Pour les scientifiques, l’assiette idéale pour sauver notre planète se compose de légumes et de fruits à 50 %, soit 500 grammes par jour. Ensuite viennent les céréales les moins gourmandes en eau, avec 200 grammes par jour. On choisit alors l’épeautre au lieu du maïs, par exemple. Quant au poisson, nous ne devrions en consommer que deux fois par semaine au maximum. La viande arrive en dernière position, avec une portion par semaine, tout au plus ! Or, aujourd’hui, nombreux sont ceux qui en mangent deux fois par jour. 

Nos ressources en eau sont massivement utilisées pour la production de viande – Crédit photo : Jason Briscoe – Unsplash

Si nous nous en tenions à ce régime alimentaire, nous pourrions réduire nos émissions de gaz à effet de serre de moitié d’ici 2050. Et notre consommation d’eau serait considérablement réduite. Mais pour cela, nous devons agir sans attendre et changer nos habitudes dès maintenant. 

Source :

francetvinfo

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here