Accueil Pollution Clap de fin pour les bouteilles en plastique ?

Clap de fin pour les bouteilles en plastique ?

Pixabay - Hans

Les bouteilles en plastique sont un véritable fléau pour notre Planète. Il est temps d’agir, et c’est l’aéroport de San Francisco qui fait figure de bon élève. En effet, un nouveau cap vient d’être franchi puisqu’à partir du 20 août, les bouteilles d’eau en plastique seront tout simplement interdites.

Un grand pas en avant

A partir de la semaine prochaine, si vous passez par l’aéroport de San Francisco, prévoyez votre gourde ! En effet, les commerces n’auront plus le droit de vendre de bouteilles d’eau en plastique. C’est une décision sans appel qui fait partie d’un grand projet : l’aéroport doit devenir zéro déchet d’ici 2021.

Pour tenir cet objectif ambitieux, l’aéroport commence donc par s’attaquer aux bouteilles en plastique qui sont une catastrophe en termes de déchets. Les passagers ne mourront pas de soif rassurez-vous : ils pourront acheter de l’eau dans des bouteilles en verres ou en aluminium. Et des fontaines seront disponibles pour remplir les gourdes !

Un projet ambitieux

C’est une action verte qui semble se multiplier ces derniers temps. Plusieurs aéroports dans le monde souhaitent agir en faveur de l’environnement. On a ainsi pu voir certains objets à usage unique comme les gobelets disparaître. Air France a d’ailleurs affirmé que 210 millions d’objets à usage unique auront disparu avant la fin de l’année.

Plusieurs vols se déroulent également sans aucun déchet plastique, notamment avec la compagnie aérienne portugaise Hi Fly qui pratique actuellement plusieurs tests. Une prise de conscience semble bel et bien débuter, et il serait grand temps ! car le plastique contribue à tuer petit à petit notre Planète, et il n’est pas si difficile de s’en passer…

Saluons l’initiative de l’aéroport de San Francisco et espérons qu’elle donne des idées à d’autres lieux dans le monde… Bravo ! 

Source :

20 Minutes

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here