Accueil Alimentation Des millions de vies pourraient être sauvées si on renonçait à la...

Des millions de vies pourraient être sauvées si on renonçait à la viande de bœuf

87
viande
Crédit photo : Lukas Bidumaier - Unsplash

Dans le monde, nous pourrions éviter 2,4 % des morts provoquées par l’alimentation, en réduisant simplement notre consommation de viande, et notamment de bœuf. 

Empêcher des millions de morts “inutiles”

Privilégier d’autres sources de protéines au détriment du bœuf pourrait sauver des millions de vies. Mais cela permettrait aussi de réduire considérablement les émissions de gaz à effet de serre. Selon le Forum économique mondial, renoncer à la viande (ou réduire sa consommation) permettrait d’éviter de nombreuses morts chaque année. 

morts
Renoncer à la viande pourrait sauver des millions de vies – Crédit photo : Rawpixel – Unsplash

Par ailleurs, la population mondiale ne cesse d’augmenter. Bientôt, il sera impossible de satisfaire la demande en viande. Ainsi, il est essentiel de diversifier notre alimentation et de privilégier d’autres sources de protéines. Nous pouvons dès à présent miser sur les protéines végétales, qui se trouvent dans les légumineuses et les céréales. Ces sources de protéines sont plus saines et moins polluantes. Elles réduisent la mortalité de près de 7 %. 

Un quart des émissions de gaz à effet de sert 

Lorsqu’on parle de pollution, on n’imagine pas que la viande détient la palme de l’industrie la plus polluante au monde. Et pourtant, elle est un fléau pour l’environnement. À elle seule, l’industrie de la viande génère un quart des émissions mondiales. La production de viande et les élevages sont de véritables menaces pour la planète. De plus, l’industrie des produits laitiers est aussi très polluante. 

morts
Tournez-vous vers des alternatives végétales – Crédit photo : Kaur Kristjan – Unsplash

Pour le bien de la Terre et pour l’avenir de l’humanité, notre système alimentaire doit changer. Selon le directeur général de WWF, nous sommes la dernière génération à pouvoir agir avant que tout le système ne s’effondre. Pour réduire votre consommation de bœuf (ou l’arrêter totalement), vous pouvez vous tourner vers des alternatives végétales. Votre nutritionniste peut vous apporter son aide pour une transition réussie, n’hésitez pas à lui demander conseil.