Accueil Pollution Royaume-Uni : la taxation des sacs plastiques fait chuter leur utilisation de...

Royaume-Uni : la taxation des sacs plastiques fait chuter leur utilisation de 93 %

Des sacs plastiques - Crédits photo : US Army

Le Royaume-Uni mène depuis quelques années une guerre acharnée contre le plastique. D’une part il est utilisé en Ecosse pour construire des bancs en plastique recyclé, d’autre part il sert à la fabrication de chaussures à semelles en plastique recyclé et parfois même, ce plastique est tout bonnement réutilisé pour d’autres fins. Mais en ce qui concerne les sacs plastiques, la Grande-Bretagne a dit NON. Et depuis lors, leur utilisation a chuté de 93 %. Comme quoi taxer peut s’avérer bénéfique pour l’environnement.

Les sacs plastiques de moins en moins utilisés en Grande-Bretagne

Les grandes chaines de magasins britanniques ont enregistré ces quatre dernières années une baisse progressive et continue de l’usage des sacs plastiques par les ménages locaux.Les 7 géants locaux de la grande distribution, Asda, Marks & Spencer, Morrisons, Sainsbury’s, la Coop, Tesco et Waitrose ont par exemple enregistré 45 % de baisse. Dans le même temps les moyens et petits poissons ont enregistré quant à eux une baisse de 37 %.

Un succès en partie lié à la taxation des sacs plastiques

Cette chute drastique et salutaire de al dépendance des ménages britanniques aux sacs plastiques n’aurait pas été possible sans l’instauration en 2015, d’une taxe de 5 pence sur les ces emballages du quotidien.

Depuis l’entrée en vigueur de cette taxe, les ménages britanniques usent de moins en moins de sacs plastiques. Si en 2014, chaque ménage en utilisait en moyenne 150 par an, ce chiffre est tombé en 2017 à 19 par an et cette année devrait marquer la fin de l’usage des sacs plastiques par les Britanniques.

Des couverts en plastique – Crédits photo : Flickr

Pour aller plus loin le pays qui s’est mis sur les rails de la fin de son ère de pollution a pris une décision forte qui entrera en vigueur le 1er janvier 2020. Soit l’interdiction pure et simple de couverts, coton-tiges, pailles et touillettes en plastique. Comme quoi taxer peut finalement se révéler utile pour sauver notre environnement. Bel exemple Outre-Manche !

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here