Accueil Alimentation Consommation de viande : les experts du Giec sonnent l’alerte

Consommation de viande : les experts du Giec sonnent l’alerte

Crédit photo : Jose Ignacio Pompe - Unsplash

Le récent rapport du Giec (Groupe d’experts intergouvernemental sur l’évolution du climat) point du doigt notre consommation excessive de viande. Celle-ci a un immense impact sur la planète : nous devons changer nos habitudes. 

Manger de la viande : un geste néfaste pour l’environnement 

Notre consommation de viande quotidienne est un fléau pour la planète. En effet, l’industrie de la viande génère des quantités astronomiques de gaz à effet de serre et participe au réchauffement global de la Terre, selon le plus récent rapport du Giec sur le climat. Notre production et notre consommation de viande participent activement au déclin de la biodiversité et à la perte des écosystèmes naturels. 

Notre consommation de viande est excessive – Crédit photo : Jez Timms – Unsplash

La viande est largement présente dans les plats des Français. En moyenne, un Français consomme 87 kilos de viande par an. Cette habitude a une empreinte écologique énorme puisque la production d’un kilogramme de bœuf génère vingt-cinq kilogrammes de dioxyde de carbone, contre six kilogrammes pour le porc, et 3,75 pour le poulet. Et la production de viande est aussi gourmande en eau ! 

Changer notre alimentation : la seule alternative possible

Selon les experts du Giec, 23 % des émissions de gaz à effet de serre à l’échelle mondiale proviennent de l’agriculture. Il ne faut pas oublier ici que nous produisons des tonnes de céréales pour nourrir les animaux que nous mangeons ensuite. Et à ce chapitre, l’élevage intensif est clairement dénoncé par les experts du Giec. 

consommation de viande
Nous devons changer d’alimentation pour préserver la planète – Crédit photo : Stijn Te Strake – Unsplash

Si les Français se disent en partie prêts à consommer moins de viande pour préserver la planète. Si la consommation a baissé de 12 % en dix ans, cette évolution reste trop peu importante. Et ce, compte tenu de la situation actuelle. Les experts du Giec souhaitent faire de la lutte contre le gaspillage alimentaire une priorité. En effet, chaque année, 1,3 milliard de tonnes de nourriture sont perdues ou jetées.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here