Accueil Pollution Un Français sur trois jette ses déchets par la fenêtre de sa...

Un Français sur trois jette ses déchets par la fenêtre de sa voiture

378
Shutterstock

Mais enfin, pourquoi !!! C’est la question que l’on peut légitimement se poser en découvrant l’étude publiée jeudi dernier par Ipsos et commandée par Vinci Autoroute. Un Français sur trois jette ses déchets par la fenêtre de sa voiture lors de ses trajets…

Un chiffre en augmentation

Vinci Autoroute a constaté que les routes françaises sont jonchées par les déchets des automobilistes. Pour en avoir le cœur net, la société a commandé une étude. Et les résultats sont tout simplement accablants. Les Français sont en effet bien trop nombreux à se débarrasser de leurs déchets en les jetant par les fenêtres.

Ainsi, les déchets sont partout sur nos routes. Les personnes chargées du nettoyage retrouvent des canettes notamment, des mégots évidemment, mais aussi des emballages de fast-food, des paquets de chips… L’année dernière, on apprenait que 33 % des personnes interrogées jetaient des déchets par la fenêtre pendant leur voyage. Cette année, ils sont 37 % !

Des gestes graves et dangereux

L’étude prouve que ceux qui ont cette mauvaise habitude le font par feignantise, pour ne pas avoir à s’arrêter et trouver une poubelle. Pourtant, les aires de repos sont équipées de bennes et de poubelles, y compris de conteneurs pour trier les déchets ! C’est quand même navrant que par simple feignantise on détruise la Planète…

Il faut en outre savoir que ces déchets représentent un danger visuel pour les autres automobilistes. Les objets jetés sur la route peuvent devenir des obstacles et provoquer des accidents ou même des incendies.  Bien évidemment, Vinci Autoroute tire la sonnette d’alarme et incite les Français à modifier leur comportement pour le bien de l’environnement mais aussi pour respecter le personnel qui travaille au nettoyage des routes et des autoroutes.

Décidément, il y a encore beaucoup de progrès à faire pour améliorer nos comportements…

Source :

Le Figaro