Accueil Environnement Terrestre Brésil : la déforestation s’accélère et inquiète

Brésil : la déforestation s’accélère et inquiète

79
brésil
Crédit photo : Lucas Campoi- Unsplash

La déforestation s’accélère au Brésil : elle a été quatre fois plus importante en juillet 2019 qu’en juillet 2018. L’Institut national de recherche spatiale brésilien dresse un bilan inquiétant. 

Déforestation : 2 254 kilomètres carrés perdus en juillet 2019 

Les derniers chiffres au sujet de la déforestation au Brésil viennent de tomber. En juillet 2019, elle a été quatre fois plus forte qu’en juillet 2018, ce qui ne présage rien de bon pour la suite. Et ces chiffres viennent confirmer un bilan très préoccupant, que le président d’extrême droite Jair Bolsonaro remet en cause régulièrement. 

Le Brésil connait un pic de déforestation sans précédent – Crédit photo : Alexandre Perotto – Unsplash

Selon l’Institut national de recherche spatiale (INPE) brésilien, ce ne sont pas moins de 2 254 kilomètres carrés de forêts qui ont disparu au cours du mois de juillet 2019. À titre comparatif, « seuls » 596,6 kilomètres carrés de forêt ont été détruits durant le mois de juillet 2018. En un an seulement, la déforestation a progressé de 278 %. 

En un an, le Brésil a perdu 6 833 kilomètres carrés de forêt 

Selon les plus récentes données de l’INPE, la déforestation a également progressé de 88 % au mois de juin 2019, en comparaison du même mois de l’année 2018. Sur douze mois écoulés, les zones déforestées ont atteint 6 833 kilomètres carrés, soit une augmentation générale de l’ordre de 40 %. Et ce, en une seule année ! 

brésil
Le directeur de l’INPE accusé de diffuser des chiffres mensongers – Crédit photo : Ken Treloar – Unsplash

Ricardo Galvao, le directeur de l’INPE, a récemment été accusé par le gouvernement Bolsonaro de publier des chiffres mensongers. Et ce, dans le but de « faire le jeu des ONG ». Pour le dirigeant brésilien, qui est un climatosceptique assumé, ces données publiées ne correspondent en rien avec la situation réelle au Brésil. Pis encore, elles porteraient aussi préjudice à l’image du pays. Cepedant, il n’a jamais caché son intention d’exploiter la forêt amazonienne à des fins de profits.

Source :

francetvinfo