Accueil Santé Mondiale Un lien entre un taux élevé d’hormones pendant la grossesse et l’autisme...

Un lien entre un taux élevé d’hormones pendant la grossesse et l’autisme ?

Pixabay - Free-Photos

Et s’il y avait un lien entre un taux élevé d’hormones pendant la grossesse et la naissance des enfants autistes ? C’est une nouvelle étude d’origine anglo-danoise qui pointe du doigt cette éventualité, en se basant sur une recherche très précise et particulièrement intéressante.

De nombreux troubles autistiques

Ces dernières années, la France est particulièrement touchée par la naissance d’enfants présentant des troubles du spectre autistique connus sous l’abréviation TSA. Ce sont environ 100 000 personnes âgées de moins de 20 ans qui souffrent de ces troubles en France. Il s’agit principalement de troubles neurologiques qui ont une origine génétique. Mais l’équipe de chercheurs de Cambridge en Angleterre et du Statens Serum Institut au Danemark, a établi une autre originale.

En effet, les chercheurs ont démontré qu’il pourrait y avoir un lien entre un taux élevé d’hormones pendant la grossesse et la naissance des enfants atteints de ces troubles. Les travaux ont été publiés dans le magazine Molecular Psychiatry après que les experts aient analysé le liquide amniotique de 98 femmes enceintes dont l’enfant à naître était autiste. La comparaison a été établi avec 177 autres grossesses qui ont donné naissance à des enfants sans trouble.

Des résultats alarmistes

Cette étude a été réalisée entre 2015 et 2017. L’objectif était d’évaluer les niveaux de quatre types d’œstrogène. Et il semble que les résultats soient sans appel. En effet, il y aurait bel et bien un lien entre un taux élevé de ces hormones avant la naissance et la probabilité de donner naissance à un enfant autiste.

Le professeur Simon Baron-Cohen, directeur du Centre de recherche sur l’autisme de l’Université de Cambridge, est sorti du silence pour s’exprimer sur cette étude dont il est l’auteur principal : « Cette nouvelle donnée appuie l’idée que l’augmentation des hormones stéroïdes sexuelles prénatales est l’une des causes possibles de l’autisme. »

Actuellement, les recherches se poursuivent pour déterminer la provenance de ces taux élevés d’hormones. A suivre.

Source :

LCI

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here