Accueil Pollution Désastre écologique sur l’île Henderson noyée sous les déchets

Désastre écologique sur l’île Henderson noyée sous les déchets

93
Twitter - AFPF

Elle est célèbre pour être inscrite sur la liste du Patrimoine mondial et malheureusement, elle est en train de disparaître sous des tonnes de déchets : nous vous parlons aujourd’hui de l’île Henderson, ce petit coin de paradis situé dans le Pacifique, entre la Nouvelle-Zélande et le Pérou.

Une situation désastreuse

Si l’île Henderson était si célèbre jusqu’à présent, c’était pour son incroyable environnement paradisiaque. C’est une île très isolée, au milieu de l’Océan Pacifique, qui est un véritable paradis pour les écosystèmes. Malheureusement, elle est en passe de disparaître sous des tonnes de déchets en plastique. Les images sont particulièrement choquantes.

Il faut savoir que l’île Henderson est très particulière de par sa situation géographique. En effet, elle est en plein milieu du gyre subtropical du Pacifique Sud. Ainsi, les eaux ramènent de nombreux nutriments pour les oiseaux marins et pour la faune marine. La diversité et la profusion de la faune et de la flore lui ont fait intégrer la très prestigieuse liste du Patrimoine mondial par l’Unesco en 1988. Mais ces courants ramènent également les déchets…

De trop nombreux débris

Les courants font de l’île Henderson un point central qui ramènent sur ses côtés des déchets provenant du monde entier. Les explorateurs ont été particulièrement choqués de découvrir cette île si belle complètement recouvertes de plastique. Jennifer Lavers, chercheuse australienne, s’est rendue sur place et a expliqué : « Il y avait des bouteilles et des couvercles, dus matériels de pêche et les déchets provenaient, eh bien, de tous les pays, d’Allemagne, du Canada, des Etats-Unis, du Chili, d’Argentine, d’Equateur. C’est vraiment un message, cela montre que chaque pays a une responsabilité dans la protection de l’environnement, jusque dans ces endroits reculés. »

On recense 700 morceaux de plastiques au mètre carré, ce qui fait de l’île Henderson l’un des endroits enregistrant l’une des concentrations les plus élevées au monde. Des scientifiques se sont rendus sur place pour nettoyer l’île durant deux semaines, mais le travail est considérable.

Une bien triste nouvelle pour ce petit coin de paradis qui n’est pas habité et que l’homme est pourtant en train de détruire…