Accueil Santé Mondiale Des substances cancérigènes dans les emballages papiers et cartons ?

Des substances cancérigènes dans les emballages papiers et cartons ?

Pixabay - siala

Le plastique est une catastrophe tant pour l’environnement que pour la santé. Alors, on a tendance à privilégier le papier et le carton. Mais avez-vous imaginé qu’il puisse également être nocif et contenir des substances cancérigènes ? Eh bien c’est pourtant prouvé…

Un emballage pas si sain…

Le papier est le matériau d’emballage le plus utilisé après le plastique dans le monde. Or, il pourrait bien être plus dangereux qu’on ne le pense. En effet, le Bureau européen des consommateurs (BEUC) a mené l’enquête. Il révèle que les emballages alimentaires en papier renferment des substances chimiques nocives. On parle notamment des gobelets, des pailles, des serviettes en papier ou encore des emballages en carton de riz par exemple.

L’étude porte sur 76 emballages contenant des aliments. Les tests ont été effectués en laboratoire. On apprend que les matériaux libèrent des substances chimiques. Ces dernières sont notamment présentes dans les encres de couleurs qui sont utilisées pour imprimer des messages sur les contenants. Certains échantillons contiennent davantage de produits chimiques que le plastique !

Des conclusions alarmantes

Monique Goyens, directrice générale du BEUC, est sortie du silence jeudi dernier pour parler des conclusions de l’étude : « Ce nouveau test ajoute aux preuves de plus en plus nombreuses de groupes de consommateurs européens que les emballages alimentaires en papier ne sont peut-être pas aussi innocents qu’ils n’y paraissent. » Les substances chimiques contenues dans ces emballages proviennent principalement des grandes industries de l’agro-alimentaire.

A ce jour, on constate malheureusement qu’aucune règle européenne n’encadre réellement les emballages papiers. Seul le plastique est réellement réglementé. Or, la Commission européenne a reconnu que la santé des consommateurs n’était pas suffisamment protégée pour les cartons imprimés en contact avec les denrées alimentaires. Suite à cette étude, le BEUC souhaite la mise en place de règles plus strictes.

Espérons que leur appel sera entendu…

Source :

Capital

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here