Accueil Droits des animaux Des veaux élevés en cage en toute légalité

Des veaux élevés en cage en toute légalité

YouTube - CIWF France

Un nouveau scandale sur les conditions de vie des animaux vient d’éclater. En effet, l’association Compassion in World Farming (CIWF), qui milite pour améliorer les conditions d’élevage, a mis en lumière les conditions d’élevage des veaux en Europe. C’est tout simplement terrible…

Une longue enquête

L’ONG internationale CIXF a mené une longue enquête sur les conditions des jeunes veaux âgés de quelques semaines seulement. Les images ont été diffusées ce 22 juillet et font froid dans le dos. En effet, plusieurs fermes européennes ont été filmées par des équipes, et illustrent la situation des veaux dans l’industrie laitière. Il existe une exception réglementaire européenne permettant d’élever ces petits dans des cages jusqu’à l’âge de 8 semaines.

Sur les images, on découvre les bébés bovins dans des exploitations polonaises notamment. Ils ont été retirés à leur mère un jour après leur naissance. Stressés par la perte de leur mère, ils sont alors placés dans de minuscules cages individuelles. Les animaux sont isolés et n’ont aucun contact ni physique ni visuel avec leurs congénères. Ils évoluent dans des logettes individuelles, avec un petit peu de litière, dans des conditions inacceptables.

Une pratique pourtant légale

Cette pratique est terrible mais légale. Il semble d’après les porte-paroles de CIWF France que 60 % des veaux laitiers en Europe soient concernés par ces pratiques. On parle de 12 millions d’animaux qui sont maltraités. Malheureusement, ces conditions de détention sont à l’origine du développement de nombreuses maladies et de pathologies qui vont souffrir les animaux. Il faut savoir qu’un veau tête sa mère jusqu’à neuf fois par jour : dans ces logettes, ils sont nourris une à deux fois seulement.

L’association espère faire aboutir dès le mois de septembre une initiative européenne pour demander à l’Union Européenne de mettre fin à ces élevages en cage. L’initiative a été lancée en septembre dernier et a déjà recueilli 1,2 million de signature. La directrice de CIWF France a ainsi expliqué : « Nous souhaitons une interdiction progressive des cages, actée avec des objectifs calendaires et que les éleveurs soient accompagnés dans la transition vers des élevages alternatifs »

Nous espérons que l’association aura gain de cause. Les images sont cruelles et ce type d’élevage ne devrait pas exister.

Source :

Le Monde

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here