Accueil Pollution Les antibiotiques polluent la majeure partie des fleuves du monde

Les antibiotiques polluent la majeure partie des fleuves du monde

fleuves
Crédit photo : Jon Flobrant - Unsplash

Nous en avons peu conscience, mais les médicaments (et notamment les antibiotiques) sont polluants. Il s’avère d’ailleurs qu’ils polluent actuellement la plupart des fleuves dans le monde.

Des fleuves pollués sur toute la planète

Des chercheurs britanniques ont publié une étude dans laquelle ils révèlent que le niveau des antibiotiques présents dans les cours d’eau est plus qu’alarmant. Il a atteint un seuil critique. Si la pollution est la plus importante dans les fleuves d’Afrique et d’Asie, les fleuves d’Europe ne sont pas aussi propres que l’on pourrait le penser. Danube, Tamise…

fleuves
Les antibiotiques contaminent les fleuves du monde — Crédit photo : Nasa – Unsplash

Présenté le 27 mai dernier, le rapport démontre que sur les 711 fleuves testés à travers le monde, 65 % sont contaminés par les antibiotiques. Pour les cas les plus sérieux, le niveau de contamination est 300 fois supérieur aux limites de sécurité. C’est le cas au Bangladesh, dont les fleuves présentent un haut taux de pollution par un antibactérien courant : le métronidazole. Les bactéries s’adaptent et se développent, la médecine contre-attaque avec des antibiotiques plus puissants, différents. Et ils terminent dans les cours d’eau.

L’Europe, à la traîne

Le rapport pointe du doigt les cours d’eau africains et asiatiques, qui ne bénéficient pas d’un traitement des eaux usées suffisamment efficace. Les pays concernés ne disposent pas de la technologie adaptée à ce type de traitement. Mais que dire des pays développés en Europe ? Le Danube est gorgé d’antibiotiques. Même constat pour la Tamise, en Grande-Bretagne. Ce fleuve contient un mélange de cinq antibiotiques différents.

La Tamise, une contamination critique — Crédit photo : Chris Calviello – Unsplash

Au Royaume-Uni, la propreté de la Tamise est un sujet critique, sur lequel le gouvernement souhaite concentrer ses efforts après le Brexit. Mais le problème se situe essentiellement dans la consommation mondiale d’antibiotique. Elle a augmenté de 65 % en l’espace de quinze ans. Pour l’heure, les fleuves français ne semblent pas encore être touchés. Mais pour combien de temps encore ?

Source :

francetvinfo

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here