Depuis 1948, le Canada connaît une hausse des températures moyennes deux fois plus rapide qu’au niveau mondial. Le pays s’est réchauffé de 1,7 °C, contre 0,8 °C dans le reste du monde.

Le Canada se réchauffe très vite

Le réchauffement climatique provoque des hausses de températures plus rapides dans le pays que dans le reste du monde. Et le climat va continuer de se réchauffer, en raison de l’influence humaine. C’est la conclusion que tire un rapport commandé par le ministère de l’Environnement canadien, et publié en début de semaine.

canada
La hausse des températures menace la biodiversité canadienne – Crédit photo : Banter Snaps – Unsplash

Près du cercle arctique, dans le nord du pays, les températures ont en moyenne augmenté de 2,3 °C depuis l’année 1948. D’ici la fin du siècle, ce réchauffement pourrait atteindre 6 °C, selon les estimations des experts. Les conséquences seront alors aussi catastrophiques que multiples, et toujours plus nombreuses. Inondations, sécheresses, fonte des glaces, hausse du niveau de la mer, vagues de chaleur, feux de forêt…

Un besoin urgent d’agir pour préserver le Canada

Le rapport du ministère canadien de l’Environnement stipule que cette hausse des températures dans le pays ne pourra être stoppée que si le Canada et tous les autres pays du monde parviennent à réduire leurs émissions de dioxyde de carbone à presque zéro. Le tout, avant les années 2050. Sans une intervention conséquente et rapide, les températures ne pourront arrêter d’augmenter.

Il est urgent d’agir pour limiter le réchauffement mondial – Crédit photo : Mwangi Gatheca – Unsplash

Ce rapport a été dévoilé le lundi 1er avril, au moment où le gouvernement de Justin Trudeau mettait en place une nouvelle taxe sur les émissions de gaz a effet de serre. Le gouvernement libéral du Canada a décidé de faire de l’environnement sa priorité. Et il compte bien remplir les engagements pris en 2015 dans le cadre de l’accord de Paris sur le climat. Pour rappel, le Canada doit réduire ses émissions de gaz à effets de serre de 30 % par rapport au niveau de 2005, à l’horizon 2030.

Source :

francetvinfo

Ne ratez pas l'actualité du monde de demain grâce à la newsletter envoyée chaque mardi et jeudi. Vous allez adorer !


LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici