Accueil Développement durable Loi votée, le plastique à usage unique banni de l’Europe dès 2021

Loi votée, le plastique à usage unique banni de l’Europe dès 2021

213
Des couverts en plastique - Crédits photo : National Park Service

C’est à force d’accumuler de petites victoires que l’humanité parviendra ç se défaire de l’emprise du plastique. Alors qu’elle avait été annoncée comme ayant peu de chances d’être votée, la loi bannissant le plastique à usage unique en Europe a connu une victoire éclatante au Parlement européen. Retour sur les contours, tenants et aboutissants de cette loi qui pourrait bien sauver l’Europe.

Le plastique à usage unique, c’est fini en Europe dès 2021

C’est avec une majorité écrasante que le texte de loi évoqué en décembre 2018 et relatif à l’interdiction de commercialiser sur le sol européen des produits en plastique à usage unique a été voté au Parlement européen.

C’est l’industrie du plastique qui prend un coup

Cette décision de l’UE stoppe nette dès 2021 la commercialisation de divers produits en plastique à usage unique. Dont notamment les couverts jetables, les cotons-tiges, touillettes à café et les pailles.

Le recyclage du plastique est désormais codifié par dans loi européenne

Si les entreprises se chargeaient du recyclage du plastique selon leur bon vouloir, la récréations semble terminée. L’UE a en effet décidé de mettre en place des mesures assurant d’ici à 2029, que 90 % des bouteilles en plastique produites dans ses 27 États constitutifs soit recyclées.

Des couverts en plastique – Crédits photo : PxHere

De plus, la nouvelle loi contraint désormais les fabricants de bouteilles en plastique d’user d’au-moins 25 % de plastique recyclé dans le processus de fabrication d’une nouvelle bouteille dès 2025 et 30 dès 2030.

L’industrie du tabac elle aussi visée

L’UE instaure enfin au travers de cette loi nouvellement votée le principe du pollueur-payeur. Cette mesure vise surtout les fabricants de tabac qui devront dès 2023 couvrir les coûts de collecte et recyclage des filtres à cigarettes.

Cette mesure prend écho au moment où l’ONG Ocean Conservancy rapporte repécher environ 60 millions de ces filtres à cigarettes sur les plages ces 32 dernières années.

Source :

20Minutes