Accueil Biodiversité 60 000 lettres bientôt envoyées par un apiculteur pour sauver les abeilles

60 000 lettres bientôt envoyées par un apiculteur pour sauver les abeilles

100
PARTAGER
abeilles
Crédit photo : Annie Spratt - Unsplash

En janvier, un apiculteur du Comminges (Pyrénées) s’est lancé pour mission de sauver les abeilles. Pour cela, il envoie des lettres contenant des graines de trèfles, qui sont particulièrement utiles aux abeilles solitaires.

Sauver les abeilles solitaires en semant des graines

Dans les Pyrénées, un apiculteur propose d’envoyer des graines de trèfles aux personnes qui en feraient la demande. Les graines de trèfles permettent d’aider les abeilles solitaires. En l’espace de trois mois, il a reçu pas moins de 60 000 lettres. Les demandes affluent du monde entier, et notamment de l’Europe, de l’Amérique du Nord et de l’Afrique.

abeille
Sauver les abeilles en semant des graines — Crédit photo : Danika Perkinson – Unsplash

Nicolas Puech, l’apiculteur en question, comptabilise un total de 60 000 lettres de soutien pour son projet. Les personnes intéressées pour planter des graines de trèfles devraient donc bientôt recevoir une réponse de sa part.

40 000 lettres sont déjà prêtes à être envoyées aux quatre coins du monde

Au cours d’un week-end particulièrement chargé, l’apiculteur a sollicité l’aide d’une dizaine de bénévoles pour traiter et trier une grande partie des lettres reçues depuis le début de l’année. En tout, 40 000 sont déjà prêtes à partir. Certains bénévoles ont choisi d’aider l’apiculteur au lieu de participer à la marche pour le climat, estimant qu’aider les abeilles était un geste tout aussi utile, et plus concret.

abeilles
Une espèce à sauver — Crédit photo : Massimiliano Latella – Unsplash

Au cours du mois de septembre prochain, Nicolas Puech ainsi que l’association Natur’ Miel ont l’intention de lancer un concours au sein de plusieurs écoles. Cette initiative a pour objectif de sensibiliser les plus jeunes à l’écologie, ainsi qu’à la préservation de cette espèce. L’année prochaine, une autre opération « sauvons les abeilles » sera lancée. Cette fois-ci, il ne s’agira plus de distribuer des graines de trèfles, mais des graines d’une autre variété de plante afin de persévérer l’effort de conservation de l’espèce.

Source :

francetvinfo