Accueil Transport À quoi ressembleront les avions du futur ?

À quoi ressembleront les avions du futur ?

74
PARTAGER

Si les voyageurs de 1968 étaient dans un aéroport aujourd’hui, de nombreux changements pourraient les surprendre. Mais les avions sembleraient familièrement rassurants. Même si les matériaux, les moteurs et l’avionique ont été considérablement améliorés, en vue de faire de 2019 l’année la plus sûre de l’histoire de l’aviation, les avions commerciaux restent structurellement similaires à ceux des années 1960.

Les concepteurs d’avions ont eu du pain sur la planche et réfléchissent à la manière d’adapter les avions commerciaux pour répondre aux préoccupations majeures telles que la pollution et la hausse des coûts. Malgré les avancées technologies, cependant, Il y aura toujours des problèmes de vols annulés. Bien que les compagnies font de nombreux efforts pour améliorer leurs services, elles ne peuvent rien faire face à ce genre de soucis. Heureusement, des solutions leur sont toujours proposées.

Le prochain véhicule tout électrique est l’avion

Si vous avez déjà utilisé un calculateur d’empreinte carbone, vous avez pu constater qu’un voyage à une ou deux heures de distance augmentait l’impact total sur l’environnement. Tout ce carburant a un coût, mais les avions électriques peuvent s’infiltrer et aider un jour l’industrie. Au lieu de ces 173 kg d’émissions de CO2 pour un vol aller-retour, un avion sans émissions pourrait parcourir la même distance. Tesla, et dans une moindre mesure Nissan, Chevy et même Toyota avec sa Prius hybride, ont convaincu les masses populaires de la voiture électrique. Aujourd’hui, de nombreuses entreprises veulent que les avions électriques se développent.

Les start-ups du secteur de l’aviation s’efforcent de supprimer l’équation de vol du carburéacteur polluant et coûteux et de le remplacer par des batteries électriques. L’idée des avions électriques n’est pas nouvelle, mais on est plus proche que jamais grâce aux améliorations de la batterie. Le vol électrique a été testé pour la première fois XIXe siècle et les innovations ont continué à se manifester au cours de la seconde moitié du XXe siècle.

Des avions en fibre de carbone

Plus l’avion est lourd, plus coûte cher à faire fonctionner, car il faut plus de carburant pour le propulser dans les airs. A mesure que les coûts de carburant augmentent, les concepteurs doivent réfléchir au meilleur moyen d’améliorer l’efficacité des avions. Cela impliquerait la transformation progressive des avions en aluminium en fibres de carbone. Les Boeing 787 et l’A350 utilisent tous les deux des composites en fibre de carbone. Mais pourrions-nous bientôt voir votre petit voyage à Barcelone réalisé sur un avion léger, en fibre de carbone uniquement ?

L’une des principales différences lors de l’utilisation de fibres de carbone pour la construction d’avions est que les extrémités des ailes peuvent s’étendre verticalement, ce qui accroît considérablement l’efficacité. Cela signifie également que la coquille est plus dure, ne laissant ainsi aucune bosse en cas de collision.

Des formes futuristes

La NASA est à la pointe en matière de recherches de nouvelles formes d’aéronefs passionnantes. Leur programme d’ailes fixes subsoniques a un caractère civil, mais profitera également à la sécurité et à la défense. Selon les documents de la NASA, leur objectif est la transformation révolutionnaire de l’espace aérien.

Il en résulte des avions à voilure fixe. Les ailes de ces avions sont réparties sur une plus grande surface et le corps de l’avion est intégré à l’aile, ceci afin de la rendre plus aérodynamique. Les moteurs sont turboélectriques afin de minimiser le bruit et de les rendre plus écologiques.