Accueil Recyclage Lithium : limiter l’exploitation des ressources naturelles avec une extraction directe de l’eau

Lithium : limiter l’exploitation des ressources naturelles avec une extraction directe de l’eau

120
lithium
Crédit photo : Tyler Lastovich - Unsplash

Des chercheurs sont parvenus à récupérer du lithium à partir d’eau provenant de l’extraction du gaz de schiste. Ce procédé inédit permet de considérablement limiter l’exploitation des ressources naturelles.

La demande en lithium explose et menace les ressources naturelles

Les batteries des voitures électriques, des téléphones et des ordinateurs portables fonctionnent toutes avec du lithium. Ainsi, la consommation mondiale de cette ressource ne cesse de s’accroître, à tel point qu’elle dépasse aujourd’hui la vitesse à laquelle le métal peut être recyclé ou extrait. Et pourtant, l’extraction du lithium est un véritable fléau pour l’environnement.

Le lithium est indispensable pour les batteries de nos appareils électroniques – Crédit photo : Freestock – Unsplash

Des chercheurs ont donc eu l’idée de proposer une nouvelle méthode d’extraction du métal : le filtrer directement dans l’eau. Pour cela, ils utilisent les eaux usées par l’extraction du gaz de schiste, qui sont particulièrement chargées en lithium. Selon les chercheurs, le liquide rejeté en une semaine par deux zones d’extraction de gaz texanes peut suffire à alimenter 1,6 million de smartphones, ou deux cents voitures électriques.

Une technique simple et économique

Le principe de cette nouvelle technique est relativement simple. Il consiste donc à filtrer l’eau avec un MOF, un cadre métallo-organique. Il s’agit d’une membrane dotée de pores fins, de l’ordre du millionième de millimètre. Celle-ci est en mesure de ne laisser passer que les ions alcalins de l’eau, à l’image de l’« or blanc ». Ce nouveau procédé est directement inspiré des membranes biologiques présentes dans nos cellules, qui permettent de sélectionner le potassium et le calcium dans notre organisme.

Un procédé qui pourrait favoriser la désalinisation de l’eau de mer – Crédit photo : Ivan Bandura – Unsplash

En plus d’être un cercle de recyclage particulièrement efficace, le procédé imaginé par ces chercheurs possède un grand potentiel. En effet, ces derniers envisagent de l’utiliser pour la désalinisation de l’eau de mer. Une technique potentiellement plus efficace et moins coûteuse que les méthodes actuelles.