Accueil Recyclage Emballages plastiques : le recyclage bientôt possible en magasin

Emballages plastiques : le recyclage bientôt possible en magasin

50
PARTAGER
Des emballages plastiques - Crédits photo : Air Force Medical Service

Bien que certains pays interdisent depuis belle lurette les emballages plastiques (le Rwanda en tête de file) en France la problématique de ces sacs de rangement est toujours d’actualité. Ce sont ainsi chaque année des milliers de tonnes d’emballages plastiques qui se retrouvent dans nos rues et cours d’eau faute de moyens adéquats de recyclage. Des chaînes de magasin songent à assurer leur recyclage sur place grâce à un partenariat.

Collectibio, ou le recyclage en magasin

Issu de la synergie écologique entre 13 marques bios – Vitabio, Celnat, Babybio, Direct Producteurs fruits secs, Danival, Grillon d’Or, Food 4 Good, J.Favrichon, Markal, Iswari, Lima, Soy et Priméal –, Collectibio est une association qui se charge de la collecte d’emballages en plastique en vue de leur recyclage.

Une fois les emballages récupérés au sein des magasins et boutiques partenaires, ceux-ci sont pesés puis triés et stockés. Ils sont peu de temps après broyés et transformés en granules de plastique. C’est TerraCycle qui se charge de cette transformation, comme elle assure déjà le recyclage de stylos à bille de la marque BIC.

Plastic Bottles Bottles Recycling

Les granules issus de ce processus seront ensuite revendus à des industriels qui s’en serviront afin de fabriquer de nouveaux produits à base de plastique.

Les citoyens doivent eux aussi jouer le jeu

Lancé en janvier dernier, le programme aurait déjà installé plus de 645 boîtes de collecte de déchets et emballages plastiques sur l’étendue du territoire français. Cependant, si sur le papier tout semble très bien pensé et la mécanique suffisamment huilée, les réelles difficultés résident en fait dans le désintérêt de certains Français au sujet des questions environnementales.

Financé en totalité par les marques françaises officiant dans le secteur du bio, ce projet prendra une plus grande envergure le jour où nous irons tous en magasin nous débarrasser de nos déchets et emballages plastiques.