Accueil Recyclage Bic transforme vos stylos usagés en du mobilier de jardin

Bic transforme vos stylos usagés en du mobilier de jardin

198
0
PARTAGER
Crédits Photo : Le Parisien

Jusqu’où ira le recyclage ? Personne ne le sait, mais en attendant que les pouvoirs publics ne prennent leurs responsabilités et donnent une réelle impulsion à ce secteur moribond, des entreprises développent des stratégies pour mieux gérer le flux massif de déchets, qu’elles produisent parfois elles-mêmes. C’est notamment le cas de Bic, l’emblématique fabriquant des stylos à bille, qui a décidé de transformer nos stylos usagés en mobilier de jardin, “comme quoi rien ne se perd, tout se transforme”, comme l’affirmait Lavoisier.

Un avenir radieux pour ces produits

Imaginez une maison où la table de pique-nique, les pots de fleur et autres, sont faits à base de plastique issu du recyclage de nos stylos et produits d’écriture usagés.

Crédits Photo : RTL, Bic

C’est l’avenir que propose Bic, la société qui a berçé tant d’enfants, et surtout maltraité quelques uns, rechignant à vouloir apprendre à écrire…

Expliqué de cette façon, cela ne semble en rien être une bonne idée, les utilisateurs se rappelant combien les stylos de la marque sont fragiles. Mais il n’en est rien, puisque ce n’est que la matière première qui est réutilisée, refondue puis transformée en d’autres produits.

Crédits Photo : Le Parisien

La société française a à cet effet lancé depuis le mois dernier une collection de mobilier d’extérieur, à base de stylos recyclés. Cette gamme porte le nom de Ubicuity.

Un projet bien muri

En effet, depuis 2011, Bic a lancé un programme de collecte de stylos usagés. Ce programme s’est étendu aux marqueurs, surligneurs, flacons de correcteurs, qui détiennent également du plastique. Ce programme a été lancé en partenariat avec l’entreprise TerraCycle, dont la spécialisé est le recyclage de déchets complexes.

Crédits Photo : Le Parisien

Pour aider, les particuliers sont également appelés à déposer dans les points de collecte prévus à cet effet, leurs ustensiles d’écriture usagés. Seul bémol, ils n’auront aucune rétribution ou réduction sur le tarif des meubles, qui s’annoncent quand même salés.

Des tarifs salés

En effet, il faudra au nom de la planète, débourser jusqu’à  280 euros pour un banc et 760 euros pour une table faits en stylos recyclés.

Source :

RTL

Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

Me notifier des
avatar
wpDiscuz