Accueil Alimentation Faut-il repousser les dates de péremption des produits alimentaires ?

Faut-il repousser les dates de péremption des produits alimentaires ?

161
dates
Crédit photo : Fancycrave - Unsplash

Un collectif d’associations souhaite faire prolonger d’un jour les dates de péremption qui apparaissent sur les produits alimentaires. Leur objectif est de réduire le gaspillage alimentaire en France.

Les dates de péremption responsables d’un énorme gaspillage ?

Les dates de péremption qui apparaissent sur les produits industriels sont, selon plusieurs associations, responsables d’un énorme gaspillage chaque année. Ainsi, les dates sont le plus souvent fixées par les industriels, qui se plient au contrôle des autorités sanitaires. Mais elles pourraient bien être responsables de 20 % du gaspillage alimentaire. Une association a donc eu pour idée de pousser les industriels à repousser d’une journée la date limite de consommation de tous les produits.

dates
Les dates limites de constatation sont indicatives — Crédit photo : Hanson Lu – Unsplash

En France, cette initiative permettrait de réduire le gaspillage de 176 tonnes de déchets chaque année ! Pour Lucie Basch, la fondatrice de l’application Too Good To Go, il suffit de sentir et de goûter les produits. Elle préconise donc de se faire un peu plus confiance, et de moins s’en remettre aux dates. De plus, elle poursuit en affirmant que les fabricants ont tendance à faire tourner les rayons le plus rapidement possible, pour augmenter les profits.

Les dates limites de consommation ne sont qu’indicatives

L’objectif des associations est également de rappeler aux consommateurs que la plupart des produits peuvent être consommés bien après les dates mentionnées sur leurs emballages. En ce qui concerne les dates de durabilité minimale des produits de longue conservation, il est tout à fait possible d’ajouter les phrases « à consommer de préférence avant le » ainsi que « et aussi après cette date ».

dates
Sentez et goûtez les produits avant de les jeter ! – Crédit photo : Fancycrave — Unsplash

En effet, les associations sollicitent le bon sens des consommateurs. Avant de jeter un produit dont la date limite est dépassée, il est important de le sentir. Et même de le goûter. Pour certains produits comme les yaourts, un grand nombre de consommateurs n’hésitent pas à les conserver près d’une dizaine de jours après le dépassement de cette date.

Source :

francetvinfo