Accueil Innovation & Transport Nissan Leaf e+ : la citadine électrique du japonais prend une nouvelle...

Nissan Leaf e+ : la citadine électrique du japonais prend une nouvelle dimension !

48
PARTAGER
La Nissan Leaf e+ - Crédits photo : Nissan

À chaque année sa Nissan Leaf désormais. Le constructeur japonais Nissan après des années de diète a fini par proposer aux consommateurs en 2018 une nouvelle version remise au goût du jour de sa citadine électrique. Un peu plus d’un an après le lancement de la Leaf 2, la Nissan Leaf e+ est officialisée. Au menu plus de puissance, plus d’autonomie mais surtout une meilleure expérience de conduite.

Nissan Leaf e+ : des raffinements esthétiques surtout

Le constructeur automobile japonais Nissan n’a pas voulu prendre de risque en modifiant une nouvelle fois l’apparence de sa citadine électrique. À la place, il nous sert une Nissan Leaf e+ jouissant de quelques raffinements esthétiques.

La Leaf e+ embarque donc un nouveau moteur électrique de 160 kW capable de décupler une puissance de 220 chevaux. À titre de comparaison la Leaf de 2018 offrait un moteur de 110 kW et 150 chevaux.

Nissan Leaf e+ – Crédits photo : Nissan

Outre la puissance du moteur, c’est aussi et surtout l’autonomie accrue de ce nouveau modèle qui en fait tout l’attrait. En effet, capable de rouler 385 kilomètres durant, elle fait 115 kilomètres de plus que sa précédente itération. Par ailleurs, Nissan annonce une accélération améliorée de 13 %, qui permet notamment de passer à un intervalle de 80 à 120 km/h de vitesse de pointe.

Ce n’est pas tout, puisque pour souhaiter la bonne année à ses potentiels clients, Nissan a prévu un écran tactile de bord plus grand. Ce dernier qui fait désormais 8 pouces de diagonale embarque un système de navigation synchronisable avec une application mobile. L’objectif est de précharger par exemple des itinéraires sur son smartphone et de les retrouver tels quels à bord de sa Leaf e+ aisément.

L’habitacle de la Nissan Leaf e+ – Crédits photo : Nissan

L’inconditionnelle e-Pedal est toujours de la partie. Nissan soutient l’avoir améliorée afin d’agrémenter l’expérience de conduite au travers d’une souplesse accrue de passage des rapports, ou des phases de décélération/accélération.

Nissan Leaf e+ : en Europe, un échantillon test dans un premier temps

La commercialisation de la Leaf e+ en Europe est prévue pour mi-2019. Cependant, Nissan prévoit avant tout un échantillon test de 5 000 véhicules sur le Vieux Continent. En fonction du succès de la Leaf e+, une fournée plus importante peut débarquer dans nos contrées.

Cependant, c’est surtout le prix de cette Leaf e+ qui en rebutera plus d’un. Comptez environ 45 000 euros pour l’acquérir. La Nissan Leaf e+ est donc tout sauf donnée.

Source :

FrAndroid