Le géant français de l’automobile ne s’est que très peu intéressé au marché des véhicules électriques jusqu’à présent. Laissant le champ libre aux concurrents tels que Citroën, mais surtout Renault, prendre une certaine avance sur lui en la matière. La récréation semble terminée et la marque au lion rugissant se sent apparemment prête à frapper de plein fouet la fourmilière de l’électrique et devrait débuter cette année par une Peugeot 208 tout électrique.

Peugeot veut détrôner la Renault Zoé

D’après les chiffres mis en avant par le Comité des constructeurs français d’automobiles (CCFA), Renault est en tête des ventes d’électriques en France avec 17 038 unités de Zoé écoulées l’an passé. Soit plus de la moitié des nouvelles immatriculations de véhicules électriques dans l’Hexagone en 2018.

Face à ce constat effarant Peugeot aurait pour ambition de se lancer lui aussi dans ce marché de niche et ultra-compétitif où seule l’autonomie est le réel argument de vente. La marque a choisi pour plateforme de base sa 208, qui sera modifiée afin d’épouser la philosophie des EV et surtout s’adapter à leurs spécifications.

Des bribes de spécifications techniques

Assemblée en Slovaquie, la Peugeot 208 électrique devrait être assez attirante du point de vue technique. En effet, conçue sur la plateforme e-CMP spécialement dérivée de celle de sa citadine et adaptée aux véhicules électriques, la Peugeot 208 électrique devrait embarquer un moteur électrique de 136 chevaux. Soit déjà 46 chevaux de plus que la Renault Zoé.

Une Renault Zoé en cours de recharge – Crédits photo : Wikipédia

Ce dernier propulserait le véhicule sur route 300 kilomètres durant, grâce à son pack de batteries 50 kW. Cette autonomie est calculée selon le cycle WLTP, bien plus réaliste que le NEDC. Du coup, 300 kilomètres vaudront réellement 300 kilomètres sur le goudron. Soit 175 km de plus que la Zoé.

En ce qui concerne la recharge, il faudra compter 8 heures sur une prise domestique à la maison. Contre 5 heures sur une station Wallbox (11 kW) et moins d’une heure pour une recharge complète sur une station de recharge rapide (100 kW).

Présentation à Genève + prix assez glaçant

La Peugeot 208 électrique est attendue au salon international de l’automobile à Genève. Pour rappel ce dernier se tient entre 7 et le 17 mars 2019. Côté prix, il faudrait tabler sur 30 000 euros, contre 26 000 pour la Zoé.

Source :

FrAndroid

Ne ratez pas l'actualité du monde de demain grâce à la newsletter envoyée chaque mardi. Vous allez adorer !


LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici