Accueil Développement durable Voiture électrique : Renault prévoit 1 milliard d’euros d’investissements en France

Voiture électrique : Renault prévoit 1 milliard d’euros d’investissements en France

257
PARTAGER

Et une initiative de plus pour promouvoir la voiture électrique. Le groupe français Renault, qui est déjà bien implanté dans le marché des véhicules électriques avec la Zoe notamment, a annoncé récemment son intention d’agir à coups de centaines de millions afin de produire désormais des voitures électriques sur le sol français. En effet, rien ne vaut désormais une bonne image de marque (aidée par exemple par le slogan « made in France ») pour aider la voiture électrique à décoller dans l’Hexagone en particulier et dans le monde en général.

Renault, une situation privilégiée et des ventes en hausse

Renault ne cesse de battre des records commerciaux depuis quelques années. Le groupe dirigé par le mystérieux Carlos Ghosn se réjouissait de ses ventes en Europe en ce qui concerne le segment des voitures électriques. Le constructeur automobile français aurait en effet vendu 38 % plus de véhicules à moteur électrique dans l’Union européenne durant l’année écoulée. Cela fait des années qu’il s’y intéresse :

C’est bien évidemment la petite citadine Zoe qui semble conquérir les cœurs. Déjà compte tenu de son prix relativement abordable face à des modèles plus cossus tels que les Model S et 3 de Tesla. Mais aussi pour son excellent rapport qualité/prix. La marque forte des bénéfices générés par ses performances commerciales aurait pris la résolution d’investir dans le secteur de l’automobile électrique à hauteur d’un milliard d’euros. Sur un plan d’action de quatre années.

Une stratégie bien ficelée

L’objectif à terme est de faire de la France un pôle d’excellence en matière d’automobile électrique. Du coup, Renault qui à l’heure actuelle produit 60 000 Zoe par an compte doubler la capacité de production de son usine de Flins, dans les Yvelines. Dans l’optique d’atteindre 120 000 unités par an. En outre, cette production déjà colossale devrait encore plus s’intensifier, car l’usine Renault de Douai est pressentie assembler des modèles électriques dès 2021.

De plus, l’usine de Cléon devrait elle aussi fonctionner à un rythme plus soutenu d’ici deux ans. Pour produire toujours plus de moteurs électriques. Enfin, Renault compte développer un moteur électrique plus performant et économe dès 2021 également.

Source :

Sud-Ouest