Accueil Climat L’Australie étouffe sous la chaleur

L’Australie étouffe sous la chaleur

186
Crédit photo : Joey Csunyo- Unsplash

En cette semaine de fêtes, l’Australie subit une vague de chaleur très intense. Les températures atteignent de nouveaux records et le risque incendie est très élevé. 

Des températures au-dessus des normales de saison 

Dans certaines zones de l’île, dont le sud, les températures atteignent des niveaux records. Par endroits, elles sont supérieures aux normales saisonnières et peuvent atteindre jusqu’à 16 degrés de plus. Les villes succombent à la chaleur accablante et les habitants se ruent vers les plages pour se rafraîchir. A Sydney, ce sont des milliers de personnes qui investissent les plages.

L’Australie souffre de la chaleur – Crédit photo : Michael Lammli – Unsplash

Selon les services météorologiques, une valeur de chaleur très intense est en train de recouvrir un grande partie du pays. A Marble Bar, la température a grimpé à 49,3 degrés pour la journée de jeudi 27 décembre 2018. Cette petite bourgade qui se situe en Australie-Occidentale est la plus chaude du pays. 

Une canicule de longue durée menace le pays 

La majorité des agglomération du pays souffrent aussi des températures particulièrement chaudes. Pour la plupart, elles enregistrent des températures supérieures à 40 degrés. Selon les prévisions, cette épisode caniculaire devrait se poursuivre en ce début d’année 2019. De plus, les autorités municipales ont d’ores et déjà lancé une alerte pollution. 

Le réchauffement climatique amplifie les épisodes de chaleur – Crédit photo : Melanie Dretvic – Unsplash

Un expert de l’agence météorologique d’Australie explique que ces températures sont causées par un système de hautes pressions qui provient de la mer de Tasmanie. Ce dernier évolue lentement et génère une situation qui se stabilise. Ainsi, cela signifie qu’il fait chaud dans toute l’Australie et qu’aucun changement n’est à prévoir pour le moment. Les habitants n’ont donc pas le droit de faire de feux et ils doivent se protéger de la chaleur. Si ces épisodes sont courants en Australie, ils s’amplifient à cause du réchauffement climatique.