Accueil Développement durable Le Luxembourg rend ses transports en commun (bus, trains et tramways) 100...

Le Luxembourg rend ses transports en commun (bus, trains et tramways) 100 % gratuits

373
Le tramway - Crédits photo : Wikimedia Commons

De nombreux pays développent des mesures pour inciter les populations à délaisser les véhicules individuels (et leur part de pollution) afin de privilégier l’usage des transports en commun pour leurs déplacements. La France comme bien souvent est derrière, loin derrière en matière de développement urbain, mais les données géographiques y sont pour beaucoup. Le Luxembourg emboîte le pas de l’Estonie et rend désormais gratuits tous ses transports en commun pour citoyens ou étrangers vivant ou de passage sur son territoire.

Le Luxembourg au chevet de la pollution

Ce petit pays enclavé entre l’Allemagne, la Belgique et la France ne possède qu’un demi-million d’habitants. Cependant, son territoire proportionnel à sa population est lui aussi en proie à la pollution et ses méfaits sur notre atmosphère (pics de particules fines) et sur notre santé.

Pour lutter contre ce fléau qui met à mal bon nombre de voisins, le Luxembourg devient le tout premier pays de la planète à décréter gratuits tous les transports en commun pour les citoyens luxembourgeois, mais également les étrangers vivant ou juste de passage sur son sol.

Un train en Allemagne – Crédits photo : Pixabay

Ainsi, désormais train, bus et tramway seront accessibles à tous sans nul besoin de débourser le moindre euro.

Une mesure qui entrera en vigueur mais pas tout de suite

Une période de transition pour le personnel de bord a été mise en place. Les contrôleurs et autres agents de bord devront donc se reconvertir vers d’autres métiers. La gratuité des transports publics du Luxembourg n’entrera en vigueur que le 1er janvier 2020.

Deux objectifs sont visés par cette mesure décrétée le 5 décembre dernier par le nouveau gouvernement de coalition avec les Verts. D’une part inciter les particuliers à se tourner vers les transports en commun et limiter les émissions de CO2 et d’autre part mettre un terme à la production de tickets papier, qui consomment énormément d’essences de bois pour être confectionnés.

Source :

Positivr