Accueil Energie & Transport Canada : les voitures thermiques interdites de rouler en Colombie-Britannique d’ici 2040

Canada : les voitures thermiques interdites de rouler en Colombie-Britannique d’ici 2040

140
PARTAGER
Paysage de la Colombie-Britannique - Crédits photo : Pexels

Le Canada fait partie de ces pays en avance en matière de développement durable ou de protection/respect de l’environnement. Pionnière dans bien d’autres domaines, dont celui des réformes et de la gouvernance pro-active, l’une des provinces de ce pays d’Amérique du Nord vient de voter un projet de loi qui démantèlera peu à peu l’industrie de l’automobile fossile. La Colombie-Britannique a la ferme intention d’interdire la circulation des voitures thermiques ou à carburant fossile d’ici 2040. Une décision plus que radicale.

Bye bye les thermiques en Colombie-Britannique

Beaucoup ont déjà entendu parler de la ville de Vancouver, mais peu savent qu’elle est en fait située dans la province canadienne de la Colombie-Britannique. Le climat y est (presque) doux et la vie paisible. Le réchauffement climatique n’y a que peu d’impact pour l’instant. Notamment compte tenu de sa proximité avec les glaciers sur le cercle polaire arctique entre autres.

Le glacier de l’Athabasca – Crédits photo : Flickr

Cependant, la Colombie-Britannique, forte de la situation de provinces ou nations voisines, souhaiterait anticiper les conséquences d’un possible réchauffement climatique sur son territoire. La province par le biais de son Premier ministre John Horgan a annoncé un projet de loi inédit.

Celui-ci inciterait les concessionnaires et populations à opter pour les véhicules plus verts au détriment de ceux roulant aux carburants fossiles.

En ligne de mire les voitures électriques

John Horgan ne se cache pas de vouloir faire de sa province l’une des pionnières en matière d’avance sur le plan écologique. Le projet de loi qu’il soutient vise à éradiquer les véhicules thermiques de la Colombie-Britannique dans les années à venir. Non pas stopper leur commercialisation, mais tout bonnement faire disparaître ces véhicules hautement pollueurs de la surface de sa province.

Les populations auraient le choix entre diverses voitures à faible ou zéro émission. Dont les électriques, celles roulant à l’hydrogène ou à l’eau.

Un plan d’action déjà bien pensé

Parce qu’il sait qu’une telle transition nécessite du temps et des investissements, John Horgan a fixé le délai à 2040. Ainsi dès 2019 les revendeurs de véhicules devront proposer 10 % de véhicules propres dans leurs catalogues.

Puis 30 % d’ici 2030 et ainsi de suite jusqu’à aboutir à des ventes uniquement de véhicules plus respectueux de l’environnement.

Voitures électriques en cours de recharge, connectées à des bornes électriques – Crédits photo : L’internaute

En outre, de nombreuses primes seraient mises en place afin d’inciter les automobilistes à passer au vert. Et se déposséder de leurs vieilles thermiques. Autre point crucial, la province entend investir dans les bornes de recharge.

151 points de recharge ultra-rapide pour véhicules électriques seraient disposés sur l’étendue de la Colombie-Britannique.

Source :

Engadget