Accueil Innovation & Transport Astuce : comment bien choisir son vélo électrique ?

Astuce : comment bien choisir son vélo électrique ?

332
PARTAGER
Un vélo électrique - Crédits photo : Pexels

C’est en se rendant à un entretien d’embauche en plein cœur de Paris, et faisant face dans sa voiture à des bouchons dignes des portes du paradis qu’on se demande si un vélo électrique n’aurait pas aidé à aller plus vite. En effet ces engins roulants sont plus adaptés à un trafic urbain. Se faufilant sans peine un peu partout. Le tout en émettant absolument 0 dioxyde de carbone. Si vous êtes sur le point d’acheter un vélo électrique, quelques critères doivent être pris en considération.

Comment bien choisir son vélo électrique ? Voici notre guide ultra-succinct !

D’abord c’est quoi un vélo électrique ?

Les VAE (Vélos à assistance électrique) sont assimilés à tort à des cyclomoteurs. La différence fondamentale entre les deux engins roulants étant que le vélo électrique nécessite le pédalier de l’homme (qui est converti en énergie utilisée par un moteur électrique afin d’assister la conduite), tandis que sur le cyclomoteur l’usager n’a absolument pas à pédaler.

Le vélo électrique Smart exposé au salon de l’automobile en Suisse – Crédits photo : Wikimedia Commons

Les ventes des vélos électriques ont explosé ces dernières années. Passant de 50 000 unités écoulées par an de 2010 à 2013, à presque 255 000 unités en 2017.

Autant souligner l’engouement pour ces moyens de locomotion peu onéreux, agrégateurs de santé (pédaler est un synonyme de faire de l’exercice physique) et ne polluant point notre environnement.

Comment choisir son vélo électrique ?

Les critères de choix d’un vélo électrique se basent essentiellement sur l’usage que l’utilisateur fera de son vélo. Voici les différents types d’usages, et les types de vélos électriques associés :

  • Le vélo électrique urbain : léger, classique et ultra maniable, ce vélo se destine à un usage en pleine ville. Idéal pour fuir des bouchons.
  • Le vélo électrique hollandais : destiné à un usage sur des routes plates car plus lourd, il est recommandé pour un usage en agglomération.
  • Le VTT électrique, ou « VTTAE » : véritable copie certifiée du VTT, le VTTAE est destiné à un usage tonique en zone urbaine ou périurbaine.
  • Le mini-vélo électrique : véritable vélo passe-partout, le mini est un vélo électrique pliable. Il ne prend quasiment pas de place et s’adresse donc à ceux dont le logement est assez exigu. Il convient cependant à des usages polyvalents.

Ceci dit, lequel de ces types de vélos comptez-vous acheter ?

Source :

ConsoGlobe