Accueil Alimentation Gaspillage alimentaire : 66 tonnes de nourriture jetées par seconde d’ici 2030

Gaspillage alimentaire : 66 tonnes de nourriture jetées par seconde d’ici 2030

366
PARTAGER
De la nourriture gaspillée - Crédits photo : Wikimedia Commons

La planète déborde et la situation n’est pas près de s’améliorer. Encore moins de s’inverser. Tandis que sous d’autres cieux manger à sa faim est une réalité pas toujours évidente, nos sociétés industrialisées et modernes ne cessent de jeter de la nourriture. Au point où si rien n’est fait d’ici 2030 le gaspillage alimentaire devrait prendre un autre ampleur. Puisque ce sont plus de 66 tonnes de nourriture qui seront mises à la poubelle toutes les 60 secondes.

Constat alarmant qui n’a de cesse d’être martelé par les médias tels que VivreDemain. Mais hélas dans des oreilles sourdes apparemment.

Une population grandissante, un gaspillage alimentaire s’intensifiant

Le constat est amer et difficile à digérer, mais les preuves sont là. À mesure que la population de notre planète augmente, augmente la quantité de nourriture gaspillée quoique ces deux éléments soient normalement contradictoires. Une situation qui perdure depuis des décennies, et qui d’ici 2030 devrait si rien n’est fait franchir un nouveau palier selon la Boston Consulting Group.

En effet à ce jour toutes les secondes 41 200 kilos de nourriture sont jetés à travers le monde. Ceci est en partie dû aux nouveaux modes de vie occidentaux. Mais également à des défauts de conservation. Ce sont là les conclusions de l’enquête menée par le BCG.

Une situation paradoxale et scandaleuse

Nous avons d’un côté du monde ceux qui par abondance gaspillent de la nourriture. Et d’autre part ceux qui par pénurie mangent tout et n’importe quoi et souffrent de malnutrition.

La famine tue l’Afrique tandis que l’Occident gaspille plus que jamais de la nourriture – Crédits photo : AbidjanTV

Selon les chiffres officiels de la FAO (l’United Nations Food and Agriculture Organization), 10,7 % de la population du monde souffre de malnutrition. Soit 815 millions d’habitants. Principalement en Afrique, comme toujours.

Quelles solutions ?

Chaque année ce sont plus d’1,6 milliard de tonnes de nourriture qui sont envoyées à la décharge. Le BCG pour juguler ce problème propose la mise en place d’un écolabel mondial.

Ce dernier basé sur un modèle de commerce équitable aura pour but d’inciter les consommateurs à se tourner vers des produits d’entreprises ou d’exploitations agricoles ayant fait le choix de lutter contre le gaspillage alimentaire.

Source :

Reuters