Accueil Biodiversité Un immense récif corallien découvert au large de la Caroline du Sud

Un immense récif corallien découvert au large de la Caroline du Sud

330
PARTAGER
caroline du sud
Crédit photo : Jim Beaudoin - Unsplash

Aux États-Unis, dans les profondeurs de l’océan au large de la Caroline du Sud se trouve un immense récif corallien. Les scientifiques viennent de faire sa découverte.

Un récif corallien d’eau froide découvert au large de Charleston

Il y a encore une semaine, alors qu’il s’apprêtait à lancer l’expédition, Erik Cordes expliquait qu’il pensait trouver quelque chose que personne n’avait vu auparavant. Il semblerait que le professeur à l’Université Temple et chef de l’équipe de scientifiques de l’expédition ait eu raison. À près de 257 kilomètres au large de Charleston, l’expédition Atlantis s’est rendue à 800 mètres sous la surface pour trouver un récif corallien d’eau froide.

caroline du sud
Crédit photo : Mahamed Ahzam – Unsplash

Les premières observations des scientifiques révèlent que ce récif inconnu jusqu’ici s’étend sur 136 kilomètres linéaires. Pour le découvrir, ils se sont appuyés sur la cartographie océanique via sonar. Erik Cordes explique qu’il est incroyable qu’une telle merveille soit restée cachée aussi longtemps au large des États-Unis.

Un trésor écologique découvert sous la surface

Le scientifique a plongé avec le submersible Alvin. Il était accompagné de Bruce Strickrott, le pilote, et de Cathy McFadden, une scientifique corallienne. Ils ont remonté plusieurs spécimens de coraux afin de les étudier. Le scientifique explique alors que cette barrière de corail est un trésor écologique, qui offre un écosystème unique. Il n’a jamais été observé auparavant. Dès son retour à la surface, il détailla ce qu’il a vu : des montagnes de coraux.

caroline du sud
Crédit photo : Vlad Tchompalov – Unsplash

Les coraux qui vivent ici semblent s’être développés parmi les décombres d’anciennes colonies de coraux, et ce durant des milliers d’années. Erik Cordes, accompagné de son équipe, devrait bientôt publier un article détaillé sur sa découverte. Espérons que ce trésor de vie parviendra à rester intact, loin de tout changement climatique et des activités humaines à 800 mètres sous la surface, dans les profondeurs de l’océan Atlantique.

Source :

Demotivateur