Accueil Biodiversité Au Brésil, un homme a reboisé 31 hectares de forêt tropicale en...

Au Brésil, un homme a reboisé 31 hectares de forêt tropicale en 40 ans

350
PARTAGER
Crédit photo : Yoal Desurmont - Unsplash

Il a consacré une grande partie de sa vie à la forêt. Dans l’État de São Paulo, au Brésil, un homme a réussi à ramener une forêt tropicale à la vie après les dégâts de la déforestation.

Une forêt disparue revenue à la vie

Il y a 40 ans, ses voisins le prenaient pour un fou. Mais Antonio Vicente avait compris que la forêt était grandement menacée. Il a tenté d’avertir les habitants de sa région sur les conséquences désastreuses de la disparation de l’eau. Dès son enfance, il a vu la déforestation raser les forêts. Ces dernières devenaient des terrains destinés à l’élevage du bétail, mais aussi à l’exploitation du charbon.

La présentation d’Antonio et de sa forêt :

Le Brésilien avait raison : l’assèchement des sources d’eau a rendu les terres stériles. C’est alors qu’il a entrepris un projet de grande ampleur, seul avec sa volonté. Il a recréé un écosystème entier, qui avait alors totalement disparu. Il a acheté les terres stériles et a replanté un total de 50 000 graines sur une durée de 40 ans. Sa forêt fait maintenant 31 hectares, et elle est verdoyante.

Huit chutes d’eau et une forêt verdoyante

Antonio Vicente a aujourd’hui 83 ans. Il explique qu’il n’a pas fait ça pour l’argent, mais pour sauver la nature. Le Brésilien souhaite laisser derrière lui quelque chose de positif. Chaque arbre présent dans cette forêt provient d’une graine qu’il a mise en terre. Aujourd’hui, l’eau est revenue et huit chutes d’eau décorent ce magnifique paysage. Les arbres et plantes présents sont des indigènes. L’homme a travaillé très dur pour pouvoir acheter ces terres à bétail, et en faire un véritable bout de paradis.

forêt
Crédit photo : Lixiaolei – Unsplash

Antonio Vicente est très heureux d’avoir consacré sa vie à ce projet. Mais il a également réussi à montrer à ses voisins qu’il n’était pas fou. Ces terres seront son héritage, comme une œuvre et un hommage à la nature.

Source :

Demotivateur