Accueil Réchauffement Climatique Le réchauffement des mers et océans est très préoccupant

Le réchauffement des mers et océans est très préoccupant

370
PARTAGER
réchauffement
Crédit photo : Ricardo Rescende - Unsplash

Cet été 2018 s’est distingué par des périodes de canicule sur la quasi-totalité du territoire français, mais aussi partout dans le monde. Si ces hautes températures font le bonheur des vacanciers, elles ont de graves conséquences sur l’environnement.

L’eau des mers et océans se réchauffe

L’eau de la Méditerranée est inhabituellement bonne et le soleil est radieux. Pour les touristes, les conditions sont idéales. Et ce phénomène s’est généralisé. Depuis le début de l’été, l’ensemble des littoraux présente des températures plus hautes que les normales de saison.

réchauffement
Crédit photo : Ivana Cajina – Unsplash

Avec ses eaux chaudes, la Côte d’Azur est désormais peuplée d’espèces qui fréquentent habituellement les côtes africaines à l’image des barracudas et des raies. L’eau en surface peut atteindre 30 °C, tandis qu’en profondeur les eaux se réchauffent anormalement. La température est à 27 °C à vingt mètres de profondeur, alors qu’elle est censée se trouver à 18 ou 19 °C. Et cela est dû au réchauffement de l’atmosphère.

Le réchauffement de l’atmosphère impacte les mers et océans

Ce phénomène ne se limite pas à la mer Méditerranée. Partout dans le monde, les températures des mers et océans inquiètent la communauté scientifique. Les eaux sont de plus en plus chaudes dans l’Atlantique également. Ce phénomène est lié à la hausse des températures dans l’atmosphère. Les scientifiques expliquent que la chaleur de l’atmosphère est transmise aux océans. En réalité, 90 % de ces excès de chaleur sont absorbés par l’eau des mers et des océans.

réchauffement
Crédit photo : Bailey Mahon – Unsplash

Ce réchauffement anormal a des conséquences diverses, et pour la plupart très inquiétantes, dans le reste du monde. Les espèces sous-marines sont contraintes de s’adapter ou de migrer pour ne pas mourir. Dans certaines régions du monde, comme aux Antilles, les algues toxiques prolifèrent. Ce phénomène est dangereux, et gâche la vie des habitants des îles. C’est toute la planète qui est concernée par ces changements.

Source :

Francetvinfo