Accueil Environnement Terrestre États-Unis : la santé du fleuve Colorado est inquiétante

États-Unis : la santé du fleuve Colorado est inquiétante

341
PARTAGER
colorado
Crédit photo : Roselie - Pixabay

Aux États-Unis, le fleuve Colorado s’écoule sur un peu plus de 2 300 kilomètres. Il constitue la source d’eau potable principale de quarante millions de personnes. Mais les activités humaines et la sécheresse font baisser le niveau de l’eau.

Le fleuve de l’Ouest américain en danger

Emblème de l’Ouest américain, le Colorado s’écoule dans les canyons qu’il a créés. Il s’étend des Rocheuses jusqu’à son delta que l’on trouve au Mexique. Le fleuve attire la curiosité des touristes, mais il est surtout essentiel pour des millions de personnes.

colorado
Crédit photo : Jeff Finley – Unsplash

Son état inquiète les spécialistes. Le fleuve a été mis à mal par dix-neuf années de sécheresse consécutives. Il est en danger et son débit ne cesse de se réduire année après année. Sur son passage, les humains ont créé des lacs artificiels. Ces derniers servent de réservoirs aux grandes villes, mais ils se vident à vue d’œil. À certains endroits, les hommes utilisent plus d’eau que le lac n’en reçoit.

La surexploitation menace le lac Colorado

Si la sécheresse joue un rôle dans cette situation, elle n’est pas la seule en cause. Les immenses barrages, les canaux de dérivation et les lacs artificiels participent grandement au tarissement du fleuve. Le Colorado traverse sept États américains. Dans chacun d’eux, il est détourné et puisé par l’homme, souvent avec excès. L’eau du fleuve sert à alimenter les champs d’agriculture intensive dont beaucoup se trouvent en plein désert. La situation semble critique aux yeux des exploitants et des autorités.

colorado
Crédit photo : Jeremy Thomas – Unsplash

Pour contrer ce problème, certains trouvent des solutions alternatives comme l’utilisation d’eau recyclée en Arizona. Mais compte tenu de l’ampleur du phénomène, ces mesures semblent dérisoires. Le fleuve Colorado est asséché par endroits, notamment au bout de son voyage. Ainsi, il ne parvient plus à rejoindre son estuaire dans la mer.

Source :

Francetvinfo