Accueil Maladies & Problèmes Jus de bissap : zoom sur ce nectar africain qui soigne l’hypertension...

Jus de bissap : zoom sur ce nectar africain qui soigne l’hypertension artérielle et pas que !

518
PARTAGER
Le jus de Bissap est une boisson méconnue dans nos contrées mais douée de mille et une vertus - Crédits photo : Flickr

L’Afrique serait le berceau de l’humanité et c’est un fait de moins en moins contesté par les scientifiques. Même les plus négrophobes. Dans les coulisses à l’origine de la majeure partie des révolutions scientifiques qu’a connues le monde, l’Afrique nous pond encore aujourd’hui un nectar susceptible d’aider les patients atteints d’hypertension artérielle. Appelée « foléré » au Cameroun, « bissap » au Sénégal et en Côte d’Ivoire, « karkadé » en Égypte et « agua de Jamaica » au Mexique, l’infusion à base de fleurs d’hibiscus dont il est question dans ce billet est un nectar aux mille et une vertus.

Baptisé la « boisson des pharaons », le bissap pourrait même aider à soigner l’hypertension. Sans pour autant la guérir, du moins pas encore officiellement.

Jus de bissap : quels en sont les bienfaits ?

Le jus de bissap est une infusion préparée à partir d’une plante originaire d’Afrique de l’Ouest appelée oseille de Guinée. Cette plante est surtout connue sous l’appelation nom de fleur d’hibiscus.

Longtemps réservée uniquement à une classe élitiste (d’où son appellation « boisson des pharaons »), le jus de bissap est dorénavant l’une des boissons les plus répandues et consommées de par l’Afrique subsaharienne. Mais pas que, puisque au moment où ces lignes sont rédigées en plein cœur de Toulouse, nous sirotons nous aussi quelques verres de bissap. Mais pour y parvenir nous avons malheureusement dû importer des feuilles séchées de fleurs d’hibiscus, compte tenu du fait que l’oseille de Guinée ne pousse que dans les régions au climat tropical.

Les fleurs d’hibiscus dont est issu le bissap est l’une des denrées les plus prisées des marchés africains – Crédits photo : Wikimedia Commons

Détenant mille et une vertus, le jus de bissap a une saveur acidulée et un doux parfum de fruits rouges. Il est connu en Martinique et en Guadeloupe sous le doux nom de « groseille pays ».

Consommé aussi bien chaud que froid, le jus de bissap serait très bénéfique pour notre santé. Les scientifiques s’accordent à dire que cette infusion serait riche en polyphénols. Elle joue donc un rôle assez important dans la détoxication (élimination des toxines) de l’organisme. Le bissap aiderait alors le corps à se débarrasser de substances qui pourraient lui être nocives.

La thalidomide, une protéine potentiellement nocive pour l’organisme – Crédits photo : Wikimedia

Par ailleurs le jus bissap serait très bénéfique pour les patients atteints de maladies cardiovasculaires. Mieux, cette infusion aiderait même à réduire les risques de développer des maladies cardiovasculaires. Les complications de l’hypertension artérielle du type AVC ischémique pourraient également être évitées grâce à la consommation régulière de jus de bissap. C’est un puissant fluidifiant sanguin, il prévient donc la formation de caillots sanguins.

On imagine déjà certains crier au charlatanisme, mais des données objectives issues d’une étude menée par la prestigieuse université de Boston aux États-Unis a confirmé que la consommation de trois verres de jus de Bissap chaque jour pendant six semaines contribuerait à réduire de 7 % la tension artérielle systolique. Ce qui n’est pas négligeable.

L’hypertension artérielle, l’une des maladies les plus répandues dans le monde – Crédits photo : Creative Commons Images

Mais ce n’est pas tout. Contenant beaucoup de vitamines, protéines, minéraux et antioxydants, le jus de bissap aurait des vertus antiseptiques, mais aussi diurétiques, et il faciliterait la digestion. Une récente étude de l’université Oxford soulignait d’ailleurs qu’il prévenait les infections urinaires et aiderait à lutter contre des maladies digestives telles que les troubles du transit.

Et ce n’est absolument pas tout

Deux études, l’une commandée par l’université de Taïwan en 2009 et l’autre par l’université de Tanzanie, concluent aux pouvoirs anti-inflammatoires et antianémiques du jus de bissap.

Concrètement, en Tanzanie des scientifiques ont réussi à extraire des molécules de la fleur d’hibiscus aidant à lutter contre la diminution de la quantité des globules rouges dans le sang. Ils ont donc ainsi réussi à mettre au point un traitement beaucoup moins coûteux contre l’anémie qui accompagne le plus souvent la malaria, maladie la plus mortelle d’Afrique et des zones tropicales du monde entier.

À Taïwan, les scientifiques ont quant à eux réussi à isoler des acides organiques et des anthocyanes de la fleur d’hibiscus. Ces composés contribueraient à lutter contre les inflammations des tractus digestif et respiratoire plus efficacement et naturellement. Et des hôpitaux s’en servent à ces fins.

Les douleurs menstruelles, que certaines femmes supportent en silence et d’autres non – Crédits photo : PxHere

Par ailleurs, le jus de bissap aiderait à lutter contre les douleurs causées par les menstrues du fait de son pouvoir myorelaxant (relaxation des muscles) sur les muscles utérins. Et enfin, détenant une concentration non négligeable en vitamine C, le jus de bissap serait également une boisson énergisante 100 % naturelle, bio et écolo.

Alors convaincu ? Vous souhaitez savoir comment préparer vous aussi du jus de bissap depuis votre cuisine ? La recette est assez simple et elle est proposée juste ci-dessous…

Jus de bissap : comment le préparer ?

S’apparentant plus à une infusion qu’à un jus à proprement parler, la préparation du bissap est assez simple en fait. Il faut au préalable disposer de fleurs séchées d’hibiscus. Fort heureusement vous n’aurez absolument pas besoin d’en importer comme nous, puisque Amazon en vend à prix doux.

Pour préparer 1,5 l de jus de bissap, il faut exclusivement les ingrédients ci-après :

  • 100 g de fleurs séchées d’hibiscus
  • 50 g de sucre semoule
  • 2 sachets de sucre vanillé

Dans un premier temps, il faudra rincer les fleurs d’hibiscus. Ensuite, faire chauffer jusqu’à ébullition un litre d’eau potable ou minérale, selon votre bourse. Puis plongez dans cette eau bouillante les fleurs d’hibiscus rincées au préalable et laissez chauffer 20 minutes durant. Le mélange doit progressivement prendre une teinte rouge.

Du jus de bissap exhaussé avec une feuille de menthe – Crédits photo : Restaurant Vagabond via Flickr

Les 20 minutes écoulées, laissez reposer et refroidir quelques instants. Puis, grâce à un tamis, filtrez le mélange pour ne recueillir que le jus pur. Ajoutez ensuite le sucre semoule et le sucre vanillé et remuez pour mixer l’ensemble. Et c’est tout ! Consommez sans modération à chaud. Ou conservez dans une bouteille pour une consommation ultérieure à froid.

Il est possible, afin d’exhausser le goût, d’adjoindre des feuilles de menthe ou même du citron, de l’ananas et de la fleur d’oranger. Dégustez en n’oubliant pas qu’il s’agit avant tout d’un jus frais qui peut s’avérer excellent pour se désaltérer durant cet été caniculaire.

Acheter des fleurs d’hibiscus séchées 100 % bio sur Amazon France :

bois