Accueil Culture Que faire contre les limaces ?

Que faire contre les limaces ?

303
PARTAGER
Source : PxHere CC0 Domaine public

Autant les escargots se mangent et peuvent nous paraître sympathiques, autant les limaces ne font généralement que le malheur des jardiniers… Capables d’éliminer en un rien de temps de jeunes pieds, elles font l’objet d’une lutte acharnée et difficile. Heureusement, il n’est plus nécessaire d’utiliser des produits chimiques pour lutter contre. Il existe des traitements naturels et/ou compatibles avec l’agriculture biologique. Entre répulsion et élimination, il y a plusieurs possibilités.

Se débrouiller avec les moyens du bord

La première possibilité, dans un souci d’indépendance, d’autonomie et d’économies, est de faire avec ce que l’on a sous la main. En la matière, la plus vieille recette est le cordon de cendres pour empêcher les limaces de passer. Quelques conditions à remplir pour ce faire : avoir des cendres à disposition (feu de bois de l’hiver, des déchets verts en saison ou encore barbecue) et les stocker au sec. En effet, un cordon de cendre a une durée de vie limitée : un orage ou une pluie généreuse et tout est à recommencer ! Nous vous conseillons de doubler ce dispositif avec des coquilles d’œuf ou de noix qui enrichiront de plus la terre en se décomposant. Certains optent pour du café.

Une vidéo expose la possibilité de recourir à des volailles :

Très simple également, il y a le piège à bière, ce liquide fonctionnant déjà bien pour les guêpes et frelons. Ici, il faut légèrement enterrer un gobelet rempli de cet alcool (ou alors de pamplemousse) : les limaces des abords immédiats vont tomber dedans. Mais c’est impossible à mettre en œuvre si vous avez beaucoup de cultures à protéger… et un beau régiment de limaces.

Acheter des produits en magasin

Certaines algues, légèrement salées, font fuir les limaces. Réduites en poudre, elles sont vendue comme traitement répulsif anti-limaces dans certaines jardineries. L’ajout d’ail peut contribuer à améliorer leur efficacité. C’est beaucoup mieux que les produits à base de cuivre ou de pétrole, pas du tout écologiques et nécessairement mauvais pour la santé !

Sur le net, des tutoriels vous donneront différentes astuces pour contrecarrer l’action des escargots et des limaces :

Pour remplacer la cendre, avec une durée de vie supérieure, il existe la terre de diatomée également appelée « poussière d’insectes ». D’autres produits anti-limaces du commerce fonctionnent à base de phosphate, une matière acceptée dans le bio.