Accueil Climat La Terre compterait beaucoup plus de rivières et ruisseaux que prévu

La Terre compterait beaucoup plus de rivières et ruisseaux que prévu

208
PARTAGER
Une rivière canadienne depuis laquelle s'écoule de l'eau à débit moyen - Crédits photo : Pixnio

L’eau potable est une denrée précieuse et ce n’est que très récemment que l’humanité en a pris conscience. Face à un accroissement des épisodes de sécheresse dans certaines régions du monde, de la progression des déserts et de la raréfaction des sources d’eau propre à la consommation, les scientifiques plus que jamais s’intéressent à l’importance et aux proportions réelles des réserves hydriques d’eau douce dont dispose la Terre. En ce qui concerne en tout cas les rivières on en compterait bien plus que prévu.

Les rivières aident à apprécier l’évolution du réchauffement climatique

Parce qu’ils échangent également des gaz à effet de serre avec l’atmosphère, les rivières et ruisseaux revêtent une importante capitale dans l’appréciation du changement climatique de notre planète.

Selon John Downing de l’université du Minnesota qui a co-conduit l’étude ayant permis ces nouvelles découvertes, les scientifiques pensaient à tort auparavant que le rôle des rivières et lacs se limitait essentiellement au transport du carbone jusqu’à l’océan. Malheureusement, du fait des activités de l’homme, rivières et ruisseaux sont chaque jour un peu plus chargés en substances polluantes – notamment les engrais, le méthane, le CO2, l’oxyde nitreux – susceptibles de se retrouver dans notre atmosphère.

Water River Lake Architecture Tree – Crédits photo : Max Pixels

Une plus importante couverture fluviale est donc potentiellement synonyme de plus de gaz à effet de serre emmagasinés dans notre écosystème. Et qui n’attendent que le bon moment biologique pour se retrouver dans notre atmosphère et amplifier encore plus le réchauffement climatique. Les données inhérentes au nombre et à la répartition de ces cours d’eau ont donc des implications assez évidentes.

44 % de rivières et ruisseaux en plus

Cette étude s’est basée sur des millions de nouvelles images tirées par le satellite Landsat de la NASA. Se basant ensuite sur les 58 millions de mesures issues de l’analyse de ces images inédites, des scientifiques américains ont réussi à calculer la couverture effective en rivières et ruisseaux que compte la Terre.

Au total, notre planète compterait près de 773 000 kilomètres carrés de rivières et cours d’eau de petit débit. Soit très exactement 44 % de plus que les estimations les plus récentes.

Source :

Gizmodo