Accueil Recyclage Des chercheurs imaginent une nouvelle méthode de recyclage des couches

Des chercheurs imaginent une nouvelle méthode de recyclage des couches

201
PARTAGER
couches
Crédit photo : Picsea - Unsplash

Une équipe de chercheurs a mis au point une nouvelle manière de fabriquer des matériaux recyclables à partir des couches usagées. Et ces dernières représentent une grande quantité de déchets.

Les couches ont un impact environnemental important

Avec des millions de couches utilisées chaque jour, les couches jetables représentent une grande partie des déchets des sites d’enfouissement. L’une des principales techniques d’élimination utilisée aujourd’hui consiste à enterrer les couches dans les décharges. Elles peuvent mettre jusqu’à quatre cents ans pour se décomposer. Celles qui sont biodégradables mettent près de cinquante ans pour disparaître.

couches
Crédit photo : Janki Ferlic – Unsplash

Une autre méthode souvent utilisée pour les éliminer les couches est l’incinération. Mais cela génère aussi un impact environnemental conséquent. La combustion des couches produit des substances toxiques qui se libèrent alors dans l’air. À l’université de Chung Hua, à Taïwan, des chercheurs ont imaginé une nouvelle technique qui utilise un processus de décomposition pour récupérer les matériaux réutilisables qui se trouvent dans les couches usagées.

Des matériaux réutilisables à récupérer dans les couches usagées

La technique mise au point permet de récupérer les matériaux tels que les peluches, la pulpe, le polyéthylène et le polyacrylate de sodium. Après avoir récupéré les matériaux réutilisables, ils sont recyclés en produits. On peut ainsi créer des boîtes en carton ou des sacs en plastique. Les avantages environnementaux de cette méthode ont été salués lors d’un concours organisé en 2017 par l’Environnemental Protection Administration.

couches
Crédit photo : Picsea – Unsplash

Cette nouvelle méthode de recyclage permet de réutiliser de la pâte pour sauver des arbres. De plus, réduire l’incinération génère aussi une diminution des émissions de carbone. Pour développer davantage cette conception, les chercheurs ont prévu de créer une machine encore plus grande. Celle-ci serait alors capable de traiter et de récupérer les matériaux de dix tonnes de couches par jour.

Source :

Springwise