Accueil Recyclage Royaume-Uni : la marque John Lewis vous paie désormais si vous rapportez...

Royaume-Uni : la marque John Lewis vous paie désormais si vous rapportez vos vêtements non portés

365
PARTAGER
Une boutique physique John Lewis en plein cœur de Londres - Crédits photo : Flickr

Le Royaume-Uni semble être l’eldorado des solutions éco-responsables en ce moment. Il ne se passe en effet plus une seule semaine sans qu’une nouvelle manière de mieux gérer les déchets plastiques ou des décisions telles la suppression de l’huile de palme dans des produits ne fasse la Une des journaux. John Lewis la marque fondée en 1929 et réputée pour ses jeans vient également de lancer une campagne assez intéressante. Pour lutter contre le gaspillage le Britannique compte désormais rémunérer ses clients qui ramènent en boutique les vêtements non portés.

Une nation engagée, des industriels qui suivent la mouvance

Le Royaume-Uni multiplie les initiatives en vue de réduire d’une part le gaspillage (du point de vue de la consommation), mais d’autre part la pollution de son environnement. Nous ne reviendrons pas sur le distributeur automatique inversé récompensant les clients des magasins Iceland Foods en échange des bouteilles plastiques collectées, mais le voisin d’outre-Manche entend réduire de 300 000 tonnes ses déchets vestimentaires chaque année désormais.

Selon le quotidien britannique The Guardianchaque ménage britannique posséderait en moyenne pour 4 550 euros de vêtements. Dont un tiers n’aurait pas été porté durant les deux dernières années.

Des vêtements usagés ou non portés, collectés dans une penderie – Crédits photo : Pixabay

Parmi les marques participant à cet effort national, on compte principalement John Lewis. Cette dernière a pris la ferme résolution de récupérer les vêtements non portés par ses clients. Et fait peser de tout son poids la balance à cash pour cela.

Des vêtements non portés ? Collectez-les puis gagnez de l’argent

La marque qui est assez emblématique de la culture britannique a en effet lancé une application nouvelle. Depuis laquelle les utilisateurs sont appelés à proposer aux équipes de spécialistes recrutés à cet effet leurs vêtements non portés (mais achetés chez John Lewis) pour évaluation visuelle.

Une fois cette évaluation visuelle achevée les vêtements sont cotés afin de déterminer le montant que le client pourra en tirer. Une fois que la valeur des vêtements non portés atteint 57 euros le client est appelé à se rendre en magasin ou une équipe de l’entreprise sociale Stuffstr passe effectuer le ramassage. Le client recevra ensuite un bon d’achat de la valeur équivalente à dépenser dans n’importe quel magasin John Lewis. Sans restriction spatiotemporelle.

Des serviettes de douche à base de fibres de matériaux tissus récupérés depuis des vêtements usagés – Crédits photo : Wikimédia

Les vêtements collectés par ce circuit seront soit revendus (s’ils sont en excellent état). Soi recyclés sous forme de fibres matérielles tissulaires. Dans l’optique de produire de nouveaux produits.