Accueil Réchauffement Climatique Les légumes vont se raréfier en raison du changement climatique

Les légumes vont se raréfier en raison du changement climatique

332
PARTAGER
légumes
Crédit photo : Oliver Paaske - Unsplash

Les légumes devraient devenir de plus en plus rares dans le monde. L’Asie du Sud, l’Europe du Sud et de larges régions d’Afrique pourraient être affectées.

La hausse des températures pourrait affecter les productions de légumes

Dans le monde, les légumes devraient devenir de plus en plus rares si le réchauffement se confirme. Les scientifiques estiment qu’en 2100 les températures auront augmenté de 4° Celsius. Cette hausse considérable réduirait les récoltes de 31,5 % en moyenne selon l’étude publiée par l’Académie américaine de sciences.

légumes
Crédit photo : Josh Withers – Unsplash

Des ressources plus faibles en eau et un air plus chaud provoqueraient donc une réduction de près d’un tiers des récoltes mondiales de légumes. Plusieurs régions du monde seraient considérablement affectées : l’Europe du Sud, l’Asie du Sud et de larges pans d’Afrique. Ces résultats ont été obtenus par le passage en revue de 174 études visant à analyser l’impact de l’environnement sur les contenus nutritifs et les récoltes des légumes depuis 1975.

Soutenir une agriculture qui résiste mieux au changement du climat

Le professeur Alan Dangour à la London School of Hygiene and Tropical Medicine explique qu’il est urgent d’agir. Pour lui, il faut soutenir une agriculture plus résistante aux changements climatiques. Les gouvernements du monde doivent en faire une priorité. Pour la première fois, l’ensemble des éléments disponibles sur l’impact du réchauffement climatique sur la qualité et les récoltes des légumes ont été rassemblés.

légumes
Crédit photo : Elaine Casap – Unsplash

Selon les scientifiques, ce constat est très alarmant. Si rien ne change et que le problème continu d’être ignoré, un changement climatique pourrait réduire de manière considérable la disponibilité des aliments, des légumes et des légumineuses partout dans le monde. Ce phénomène combiné à une croissance démographique mondiale conséquente suggère que les problèmes de famine pourraient aussi être de plus en plus nombreux et concerner encore plus de populations.

Source :

Francetvinfo