Accueil Santé Les Français se montrent plus favorables à l’autorisation de la consommation de...

Les Français se montrent plus favorables à l’autorisation de la consommation de cannabis

266
PARTAGER
cannabis
Crédit photo : Drew Taylor - Unsplash

Une récente enquête de l’IFOP révèle que les Français seraient favorables à l’autorisation du cannabis, mais uniquement sous une maîtrise totale et principalement à visée thérapeutique.

L’opinion des Français sur le cannabis thérapeutique évoluerait

Selon une enquête IFOP pour Terra Nova et Écho Citoyen, les personnes interrogées se montreraient plus favorables à une autorisation de la consommation de cannabis. À condition cependant qu’elle soit maîtrisée. Pour l’heure, la vente, la production et la consommation de cannabis sont des pratiques interdites en France.

cannabis
Crédit photo : Esteban Lopez – Unsplash

Ce changement dans les mœurs serait directement lié à l’évolution des générations. Environ quinze millions de Français aujourd’hui majeurs auraient consommé du cannabis. Et parmi les personnes sondées, 2 % avouent en avoir consommé quotidiennement. Les publics jeunes et urbains sont tous concernés.

Un encadrement strict au lieu de répressions inefficaces

Les Français estiment que les politiques actuelles menées contre la consommation de cannabis sont inefficaces. S’ils estiment que cette substance peut être dangereuse, ils ne la considéreraient pas plus nocive que le tabac ou l’alcool… Un encadrement rigoureux serait une alternative préférée des personnes interrogées au cours de l’enquête. La vente libre n’est pas leur objectif. Des règles doivent encadrer la production, la distribution et la consommation de cannabis en France. La moitié des Français seraient d’ailleurs favorables à un usage exclusivement réservé aux adultes.

cannabis
Crédit photo : Rawpixel – Unsplash

Les résultats de l’enquête d’IFOP montrent donc que les Français plébisciteraient un usage thérapeutique du cannabis. Selon 82 % d’entre eux, cette substance devrait pouvoir être prescrite par un médecin dans le cadre de traitements liés à certaines maladies. De plus, 62 % des Français interrogés trouveraient que le cannabis médicinal devrait être accessible sous toutes ses formes : huile, extraction, fleur séchée, médicamenteuse. Enfin, 56 % penseraient que la Sécurité sociale devrait rembourser ces traitements ! 2 005 personnes majeures constituant un échantillon considéré représentatif de la population (âge, sexe, profession, etc.) ont été interrogées au cours de l’enquête IFOP.

Source :

Francetvinfo